A lire aussi

21-08-2019 14:45

Faux et usage de faux: Arrestation d'un récidiviste à Meknès

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Meknès ont arrêté, mardi, un…
Rejoignez nous sur :

La Banque Centrale Populaire (BCP) a entamé en 2016 un large chantier de transformation digitale pour offrir à sa clientèle «un bouquet digital», signe de l'émergence d'une banque nouvelle génération.

La Banque Centrale Populaire (BCP) se veut encore plus proche de ses clients. «Cela reste une des principales prérogatives de la banque depuis le lancement du chantier de transformation digitale en 2016», souligne Hassan Debbagh, directeur général adjoint de la banque des particuliers et des professionnels. Épaulé dans cette mission par Anas Drihany, directeur général de la filiale PCA, le directeur se félicite des principales réalisations de ce programme centré essentiellement sur le client. Ainsi, la filiale qui dispose d’un esprit Fintech multiplie les projets qui tentent de minimaliser le déplacement en agence.

L’équipe de PCA, baptisée «Squad Factory», a développé en deux ans seulement de nombreuses solutions axées sur la demande de crédit, la bancassurance ou encore le paiement mobile. L’objectif étant de digitaliser une grande partie du parcours client. La relation-client est désormais plus fluide et simplifiée.

À travers cette refonte progressive des parcours-clients, la banque mise sur la sécurité et le confort du client pour attirer une clientèle de plus en plus exigeante. Ladite banque se place ainsi à mi-chemin entre une banque classique et une banque digitale. «La plateforme Chaabi net est quasi complète... nous pouvons dire que notre banque est presque une banque en ligne», affirme Debbagh. Une transformation qui semble séduire un bon nombre de clients puisque 70% des ouvertures de comptes se sont faites à travers le canal digital. Il est à savoir qu’à ce jour, plus d'1,2 millions de clients utilisent leurs plateformes. Outre Chaabi Net, la banque a développé la solution Bpay de paiement mobile, le Parcours Immo (avec le parcours «jedevienspropriétaire») ou encore Pocket Bank pour le transfert d’argent qui subit actuellement les dernières mises à jour. Par ailleurs, les travaux de la «Squad Factory», ne se limitent pas uniquement aux parcours clients, mais se penchent également sur l’optimisation des agences BP.

La banque aux 1.500 agences, tente de personnaliser chaque agence suivant les besoins de ses clients. «Nous avons recueillis plus de 3 ans d’archives de données pour pouvoir reprofiler chaque agence et ainsi accroitre sa rentabilité», détaille Debbagh. Au-delà de ces réalisations, l’entité @148 ( le LAB selon le langage «Geek») de la filiale PCA, planche sur d’autres innovations capables d’apporter une «certaine valeur ajoutée» à la relation client en particulier et au secteur bancaire en général. PCA dispose d’un effectif de 120 personnes, un nombre qui a triplé en deux ans seulement. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages