Imprimer
Affichages : 781

Lors de l’évènement SAS Analytics Experience 2018, tenu à Milan du 22 au 24 octobre, le leader de l’analytique a présenté une étude sur les effets de l’analytique sur les entreprises. Détails

Près des trois-quarts des entreprises (72%) affirment que l'analytique les aide à générer de précieuses informations et 60% affirment que leurs ressources d'analyse les ont rendues plus innovantes, selon une étude commandée par SAS, le leader de l'analytique dans le monde. L’étude démontre également que seulement quatre sur dix entreprises (39%) déclarent que l’analytique est au cœur de leur stratégie commerciale. Un tiers des répondants (35%) indiquent qu’elle est utilisée à des fins tactiques et stratégiques pour leur développement. Ceci dit la plupart des entreprises sondées (65%) assurent qu’elles ne tirent pas le maximum de leurs investissements dans le domaine de l’analytique. Cependant, les entreprises s’intéressent désormais en priorité aux analyses analytiques rapides et elles se lancent dans des technologies émergentes, telles que l’intelligence artificielle (IA) et l’Internet des objets (IoT).

En ce qui concerne le Maroc et le reste de l’Afrique, les observateurs interrogés par Les Inspirations ÉCO et présents sur place assurent qu’il reste encore du chemin à parcourir, certes il y a de l’intérêt puisque plusieurs entreprises africaines ont entamé le virage de l’analytique et de l’intelligence artificielle, mais le potentiel est énorme. Pour SAS, les marchés du continent affichent le taux de croissance le plus important du monde, de plus, le Maroc représente la moitié de son chiffre d’affaires de la région. La recherche intitulée «Ici et maintenant : le besoin d’une plateforme d’analyses» a été réalisée auprès d’experts en analytique, ainsi que de professionnels de l’informatique et des secteurs d’activité dans un large éventail de secteurs à travers le monde. Il a été constaté que l'analyse modifiait la manière dont les entreprises menaient leurs affaires. Cela ne s'appliquait pas seulement aux activités quotidiennes, mais aussi à l'innovation : plus d'un quart (27%) a déclaré que l'analytique leur a permis de lancer de nouveaux modèles commerciaux.

Ainsi, les avantages d’une plateforme d’analyse ont été identifiés, les plus courants étant une réduction du temps consacré à la préparation des données (46%), une prise de décision plus intelligente et plus confiante (42%) et un délai d’information plus rapide (41%). «Les résultats montrent une forte volonté dans le monde des affaires de renforcer la veille concurrentielle et l'efficacité en utilisant l'analyse analytique», a déclaré Adrian Jones, directeur du département Technologie mondiale de SAS.

«La majorité d'entre-eux reconnaît qu'une analyse efficace pourrait être bénéfique pour leurs organisations, en particulier lorsqu'elles développent leur capacité à déployer une intelligence artificielle de pointe. Mais le nombre de ceux qui utilisent efficacement l’analyse de manière stratégique au sein de l’organisation pourrait être beaucoup plus élevé».