A lire aussi

12-11-2019 12:08

Flash hebdomadaire

Image par défaut
Marché ActionsLe climat de stabilité règne toujours sur le marché boursier. Ceci se reflète tant au…
Rejoignez nous sur :

Une moyenne de paiement de moins de 60 jours...le dispositif d’optimisation des délais de règlements fournisseurs du groupe OCP n’est pas un leurre. 

Deux centres d’excellence comptable (CEC) identiques avec une petite armée de plus de 120 comptables chacun…, le dispositif d’optimisation des délais de règlements fournisseurs, dont l’objectif est d’arriver à court terme à «zéro jour de retard de paiement»,  donne  de bons fruits. Finis les   stocks de milliers de factures à payer et les piles de réclamations. En gros, la refonte du processus interne de traitement de la politique d’achat de l’OCP, depuis l’appel d’offres jusqu’au paiement, en passant par la contractualisation et la réception des biens ou des services fournis se traduit aujourd’hui par une réduction «considérable» des délais de paiement de 20%», se sont félicités, mardi, le management du groupe lors d’une visite guidée dans le CEC de l’entreprise sis à Roches Noires à Casablanca. «Aujourd’hui, nous avons une moyenne de paiement de moins de 60 jours», a souligné un haut responsable du groupe précisant que toute facture échue non encore réglée est en instance soit pour litige soit pour documents non conformes ou manquants de la part du fournisseur.

En revanche pour OCP, la mise en place de cette task-force dont les missions consistent, entre autres, à corriger l’ensemble des dysfonctionnements, se matérialise par une augmentation significative des fournisseurs, du nombre de contrats. Il faut souligner que le géant marocain traite avec 3.000 fournisseurs pour un total de 100.000 factures par an. Un énorme travail qui a nécessité la mise en place d’outils de digitalisation et de dématérialisation. Parmi lesquels, la plateforme d’échanges et de collaboration entre le fournisseur et les acteurs OCP, appelée E-Supply. Celle-ci permet un accès aux opportunités business publiées par OCP notamment les appels à manifestions d’intérêt, aux consultations d’appels d’offres et évaluation et adjudication des appels d’offres.

L’autre innovation majeure est la mise à la disposition des fournisseurs de la plateforme E-Invoice pour la fluidification et la simplification du processus de traitement à travers une plateforme intelligente et un suivi en temps réel du statut de chaque facture et détection puis correction des points de blocage, et ce via un simple mobile. Cela n’est que la première phase d’un vaste programme de développement industriel visant le doublement de la capacité minière et le triplement de la capacité de production d’engrais, lancé en 2008 et qui devrait engloutir une enveloppe de 100 MMDH. La deuxième phase de ce programme dans laquelle OCP ambitionne de construire un nouveau modèle de collaboration industriel appelé le Pacte de progrès écosystème dont la finalité est d’améliorer la compétitivité industrielle  de ses fournisseurs au niveau national et régional s’annonce encore plus ambitieux.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages