A lire aussi

21-10-2019 09:41

Banques. Un nouvel exploit pour la BOAD

La Banque ouest-africaine de développement annonce avoir levé 830 millions de dollars US, au terme…
Rejoignez nous sur :
Fatim Zahra Biaz

School of change réinvente les codes de l’apprentissage et répond aux besoins de formations et d’excellence recherchés.

Fondé par Fatim Zahra Biaz en 2013 New Work Lab, l’espace dédié aux startups innove encore une fois et crée School of change. Le concept est simple mais surtout novateur. C’est une école où l’on réinvente les façons d’apprendre pour mieux comprendre le nouveau monde du travail et ses possibilités. À vrai dire, le monde du travail continue de changer et de se transformer : nouvelles technologies, digitalisation, nouveaux métiers, nouvelles opportunités... Beaucoup de personnes talentueuses rêvent de travailler différemment, de réinventer leur parcours, de trouver leur voie et de choisir leur travail. «Or changer n’est pas chose facile. Il faut prendre des risques, accepter l’incertitude et travailler différemment. Ainsi School of change permettrait aux différents profils intéressés de développer de nouvelles expériences d’apprentissage pour assurer les compétences et les attitudes nécessaires qu’ils n’ont pas appris jusqu’à présent. «On s’est dit qu’il était temps de créer une école différente pour ceux qui veulent un travail inspirant avec du challenging et plein de sens», nous affirme la fondatrice de New Work Lab. Le tout inspiré du savoir-faire de New Work Lab dans le changement et le monde de la startup qui change les façons de travailler et d’apprendre.

De nouvelles expériences d’apprentissage se développent pour renforcer les compétences et les attitudes nécessaires dans un monde en mutation. «C'est une école où l’on réinvente les façons d’apprendre pour mieux comprendre le nouveau monde du travail et ses possibilités», explique Fatim Zahra Biaz. School of change débute au mois de novembre et propose dans un premier temps à ses candidats la réalisation d’un bilan d’étape appelé le «Boot Camp Carrière». Le temps d’un week-end (2 jours), le candidat inscrit à l’avance fait un bilan, il valorise son expérience passée et ce qu’il a construit jusqu’à présent. School of change l’invite ensuite à imaginer son futur, à se poser les bonnes questions et surtout à définir son plan d’action. Quels sont les univers possibles qu’il pourrait explorer ? Comment lui permettre d’emprunter de nouvelles voies ou le renforcer dans ce que qu’il apprécie déjà ? La réponse à ces questions lui permettra de créer son nouveau chemin : identifier les étapes nécessaires pour lui permettre de se transformer et entamer un programme accéléré d’apprentissage de trois mois. Après cette étape, l’établissement met ses lauréats en relation avec les recruteurs pour leur faciliter leur réintégration dans le monde du travail avec une meilleure visibilité.

New Work Lab en plein développement
En cinq ans, New Work Lab a accueilli 15.000 personnes dans ses locaux pour des événements ou ateliers. Pas moins de 400 entreprises sont passées par cet espace. Il en a aidé une centaine qui sont passés de l’idée à leurs premiers clients. Plutôt qu’un espace de co-working qui est seulement un volet de ses activités, New Work Lab se définit comme un espace de transit pour tous ceux qui se lancent dans l’entrepreneuriat et viennent chercher une communauté de partenaires. Ils y trouvent des clients et des opportunités. New Work Lab s’adresse aussi bien aux entreprises marocaines qu’aux entreprises étrangères qui peuvent être accompagnées et conseillées. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages