A lire aussi

21-05-2019 11:21

Pour capter des émigrés "exceptionnels", les Émirats lancent le système de résidence Gold Card

Les Emirats veulent capter les émigrés VIP. Ainsi, Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum,…
Rejoignez nous sur :

Le Forum régional de l'emploi et de la formation de la région de Souss-Massa, tenu lundi à Agadir, a été l'occasion pour débattre des meilleures solutions innovantes susceptibles de lutter contre le chômage et de créer davantage d'emplois au profit des tranches actives de la société, notamment les jeunes.

S'exprimant à l'ouverture ce Forum, marqué par la présence du ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, le wali de la région et gouverneur de la préfecture d'Agadir-Ida Outanane, Ahmed Hajji, a indiqué que cette rencontre s'inscrit dans le cadre d'une série de forums régionaux organisés en application des Hautes instructions royales relatives à la promotion de l'employabilité des jeunes, à l’adéquation entre formation et emploi en donnant la priorité aux spécialités qui permettent de trouver un emploi et l'encouragement de l'auto-emploi.

Le wali a également passé en revue une série d'indicateurs et de données sur les atouts économiques de la région de Souss-Massa, notamment dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture et de la pêche maritime, mais aussi les potentialités offertes en termes de ressources humaines et de la formation professionnelle et universitaire.

Il a aussi mis en relief les différents défis à relever dans le but de moderniser le secteur de la formation et de l'emploi, et partant, insuffler une nouvelle dynamique de développement à l’échelle de la région de Souss-Massa.

Pour sa part, le président du Conseil de la région, Ibrahim Hafidi, a mis l'accent sur les outils mis en place par le Conseil dans le but de booster l'emploi, et ce dans le cadre du Plan de développement de la région approuvé par le Conseil et qui comporte notamment le lancement de 25 projets structurants à l'horizon 2022, totalisant un coût global de l'ordre de 24,5 milliards de dirhams.

Hafidi a également cité nombre de projets visant à promouvoir l’investissement et créer davantage d'emplois dont notamment la mise en place de deux zones industrielles pour la création d'entreprises spécialisées dans la valorisation des produits agricoles et maritimes (Agropôle et Haliopôle), l'octroi d'une subvention de l'ordre 250 dhs par mètre carré au profit des entreprises souhaitant investir dans la région, la construction d'un Technopark devant accueillir 120 entreprises et la création d'un fonds de soutien à la production cinématographique.

D'autres interventions ont insisté sur la nécessité de donner une importance particulière à la formation et sa relation avec l'emploi et d'établir des liens entre les établissements de formation, les collectivités territoriales et les universités.

Ils ont également plaidé en faveur de l'augmentation des investissements publics destinés à la région de Souss-Massa et d'accorder davantage d’intérêt au tourisme rural et aux secteurs de l'artisanat et de l'économie sociale et solidaire. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages