A lire aussi

17-07-2019 10:35

Le raz-de-marée des smartphones

La généralisation de la data mobile conduit à une sur-utilisation d’Internet, avec comme…
Rejoignez nous sur :

 

Le ministre de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi, a souligné lors du sommet euro-asiatique 2019, qu’environ 70.000 étudiants marocains sont inscrits dans des universités pionnières dans le monde et dans des disciplines innovantes qui répondent aux priorités économiques et sociales du royaume.

Le ministre a également indiqué que le Maroc dispose de plus de 40 programmes de bourses pour les étudiants marocains avec plusieurs pays partenaires, ajoutant que la stratégie du Royaume dans le domaine de la coopération internationale repose sur la promotion de la coopération Sud-Sud surtout que les conventions signées par le Maroc dans le domaine de l'enseignement supérieur et la recherche scientifique s'élèvent à 150 accords, dont un tiers concernent 30 pays africains.

Dans une allocution prononcée en son nom par le Directeur de la coopération et du partenariat au ministère, Anas Bennani, le ministre a relevé l'importance de développer un partenariat avec le secteur privé en renforçant la coopération avec des entreprises et des institutions internationales pionnières avec pour objectifs d’améliorer la qualité du système de l’enseignement supérieur et de tirer profit des expériences réussies et des sessions de formation dans des Laboratoires et centres de recherche à l'intérieur et à l'extérieur du Maroc.

Le ministre a également souligné "l'importance de ce sommet qui offre l'occasion de renforcer la coopération et le rapprochement entre les peuples et de partager les expériences réussies, ajoutant que ce genre d'événements internationaux permet aussi d'approfondir la réflexion sur les moyens de promouvoir la coopération dans les domaines de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de baliser la voie pour l'établissement d'une coopération forte et d'un partenariat solide entre les pays sur la base des intérêts communs". 

Parmi les domaines dont le Maroc est pionnier à l'échelle continentale, le ministre a cité les secteurs de l'automobile, de l'aéronautique, et des énergies renouvelables, rappelant que le Royaume s'apprête à lancer prochainement un appel d'offres pour des projets de recherche dans le domaine de l'intelligence artificielle dotés d'une enveloppe financière de plus de 5 millions de dollars, le but étant d'encourager la recherche scientifique dans cette filière.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages