A lire aussi

16-08-2019 21:20

Lions de l'Atlas: Taarabt, les botolistes, ... Plein de surprises dans la pré-liste de Vahid Halilhodzic

Le nouveau sélectionneur national Vahid Halilhodzic a dévoilé, vendredi, sa première liste des…
Rejoignez nous sur :

Une campagne visant l’inscription des enfants dans l’enseignement préscolaire a été lancée récemment à Zagora, sous le signe "Notre avenir n'attend pas". 

Lancée par la Direction provinciale du ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle à Zagora, cette campagne, qui devrait se poursuivre tout au long de l’année en cours, concerne les enfants âgés de 4 à 5 ans issus des différentes collectivités territoriales relevant de la province.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur provincial du ministère à Zagora, Mustapha Moumen, a indiqué que cette initiative vise à élargir l’enseignement préscolaire dans tous les douars relevant de la province de Zagora, en vue de le généraliser à l’horizon 2028.

Dans ce cadre, il a ajouté que cette opération, menée en partenariat avec les collectivités territoriales de la province et les associations de la société civile et en coordination avec les autorités locales, repose principalement sur la création des classes intégrées de l’enseignement préscolaire ou la mise en place d’unités séparées des établissements d’enseignement.

Il a, en outre, noté que 73 classes intégrées de l’enseignement préscolaire ont été créées et 5 unités d’enseignement primaire sont en cours de préparation, soulignant que cette initiative est financée particulièrement par l'Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier.

Selon Moumen, le taux de généralisation de l’enseignement primaire dans la province de Zagora se situe actuellement entre 50 et 60%.

L’Académie d’éducation et de la formation dans la région Drâa-Tafilalet dispose d’une stratégie de développement de l’enseignement primaire dans la région et compte adopter un programme d’action durant la période 2019-2022 pour atteindre une couverture de 67 % après la mise en oeuvre du programme d’action 2018-2019 visant à élargir l’offre éducative et améliorer la qualité des services de l’enseignement primaire. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages