A lire aussi

15-11-2018 10:41

Mohammedia : Arrestation d'un individu en possession de psychotropes

Il était en possession de 20.000 comprimés d'Ecstasy et 1.980 comprimés de type Rivotril.Le…
Rejoignez nous sur :
Enseignement

Les membres l’Assemblée préfectorale de la ville de Fès viennent de valider la décision d’abandonner le projet de construction de l’ISCAE à Fès. Le sujet a créé un tollé parmi les membres de l’assemblée, eu égard à l’état d’avancement des travaux.

Aux calendes grecques, le projet d’installation d’un Institut supérieur de commerce et d'administration des entreprises (ISCAE) à  Fès ! C’est ce qui vient d’être confirmé par l’Assemblée préfectorale de la ville de Fès, réunie lundi dernier en session ordinaire au titre du mois de septembre.

En définitive, le bâtiment construit pour l’ISCAE sera octroyé à l’École nationale d'architecture (ENA) de Fès. Cette décision a été introduite à l’ordre du jour de la session par le wali de la région de Fès-Meknès, conformément aux dispositions de l’article 40 de la loi organique. Lors de cette rencontre, la majorité des membres de l’Assemblée préfectorale a dénoncé «l’échec» de ce projet ambitieux qui a été suivi de près par les élus et responsables de la Région. De l’avis de plusieurs membres approchés, «l’arrêt de ce projet porte préjudice aux perspectives de développement dans la Région».

Pour Hassan Boumchita, vice-président du maire de la ville et membre de l’assemblée préfectorale de Fès, «les habitants de la ville de Fès ont attendu avec impatience l’ouverture de cette école pour offrir au marché de l’emploi local des cadres qualifiés et expérimentés pour le développement du secteur privé dans la région». Pour la réalisation de ce projet, une enveloppe globale de 35 MDH a été nécessaire. Près de 10 MDH ont été apportées par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et 10 autres millions de DH par le Conseil de la préfecture de Fès. Pour sa part, le Conseil de la région de Fès-Meknès, qui devait débourser 15 MDH n’a débloqué que 9 MDH.

Le Conseil de la région a déjà eu recours à un crédit FEC pour assurer ses engagements et accélérer la finalisation de ce projet. Il est à noter que les travaux de construction de l’ISCAE de Fès sont bloqués depuis le 31 mars 2015. Sis route de Sefrou à proximité de la Faculté de médecine, le projet de l’ISCAE-Fès s’étale sur 9.200 m². Il est constitué d’un bloc administratif en R+2, d'amphithéâtres, de salles de cours, d’un centre de documentation, d'une buvette, de terrains de sport, d'un parking de 30 places et d'une résidence d'étudiants en plus d’un restaurant. «L’ensemble de ces infrastructures sont au-delà des besoins de l’ENA. Normalement, et à l’instar des grandes villes, une école spécialisée dans l’architecture doit être abritée dans des sites historiques comme El Batha à l’ancienne médina de Fès», déplore un élu.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages