A lire aussi

23-10-2018 10:23

OPCVM. L'actif net recule de 2,53%

À fin septembre, l'actif net des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) a…
Rejoignez nous sur :
Crédit Agricole Fellah Trade
Enseignement

 

L’École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) a tenu mardi 13 février à Casablanca une conférence de presse pour annoncer son intégration à Honoris United Universities, le premier réseau panafricain d’enseignement supérieur privé.

Depuis 1986, l’EMSI a axé son projet pédagogique sur quatre valeurs essentielles, la qualité de sa formation, la forte employabilité de ses lauréats, l’excellence académique de son corps professoral et l’investissement dans la recherche scientifique, lesquelles ont permis à l’école de recevoir plus de 27 distinctions et médailles en 2017 dans plusieurs pays dont la Chine, le Canada, la Corée, la Malaisie, la Turquie et l’Espagne. Outre ces distinctions, l’EMSI a pris la tête du peloton des écoles privées de formation des ingénieurs au Maroc du Baromètre DIORH-Campus Mag de 2017.

Suite à sa réussite sur le plan national, l’EMSI a pris l’initiative de s’ouvrir sur le continent africain en adhérant au réseau Honoris United Universities. L’objectif de cette adhésion est d’accompagner la jeunesse africaine dans la réalisation de son plein potentiel et permettre à ses lauréats de contribuer de manière encore plus significative au développement du Maroc et de l’Afrique.

À cette occasion, Kamal Daissaoui, président de l’EMSI a déclaré que son école s’est engagée à l’ouverture sur l’Afrique pour «accompagner les entreprises marocaines désireuses de prendre part au développement du continent conformément aux orientations stratégiques de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste».

Pour sa part, Luis Lopez, directeur général d’Honoris United Universities s’est déclaré heureux de compter l’EMSI parmi les membres de la plateforme Honoris, car «son arrivée au sein de ce réseau marque une étape importante du développement de ce réseau sur le continent». Et d’ajouter que «Honoris United Universities et l'EMSI partagent une mission commune qui consiste à développer un modèle d’enseignement supérieur permettant aux futurs leaders africains d’être compétitifs et d'exceller à relever les défis et saisir les opportunités que présente le continent».

La plateforme Honoris United Universities est considérée comme le premier réseau panafricain d’enseignement supérieur privé engagé à former la nouvelle génération de leaders et des professionnels africains capables d’avoir un impact sur leurs sociétés et leurs économies dans un monde globalisé. L’intelligence collaborative, l’agilité culturelle et la mobilité sont au cœur de sa vision de l'enseignement supérieur. Ce réseau rassemble une communauté de 27.000 étudiants, répartis sur 48 campus, centres de formation ou en ligne, dans 9 pays et 30 villes en Afrique. Les étudiants ont la possibilité de bénéficier de partenariats exclusifs et de programmes d'échange avec plus de 50 universités en Europe et aux États-Unis.


3 questions au président de l’EMSI :

Leseco.ma : Présentez-nous votre école ?

Kamal Daissaoui : L’EMSI a été créée en avril 1986 à Casablanca et depuis elle s’est mise au service d’un Maroc compétitif et au service de l’économie nationale à travers la formation d’ingénieurs dans 5 filières : l’ingénierie informatique et réseaux, le génie industriel, le génie civil, bâtiment et travaux publics, l’ingénierie des automatismes et informatique industrielle ainsi que l’ingénierie financière et audit. Depuis sa création, l’EMSI s’est distinguée par la qualité de sa formation axée essentiellement sur la recherche et l’innovation et aussi par celle de ses lauréats qui sont connus sur le marché du travail par leur niveau académique, mais également par leur connaissance pointue du Maroc dans ses dimensions économique et culturelle.

Leseco.ma : Après 32 ans d’existence, vous décidez aujourd’hui d’adhérer au réseau Honoris United Universities, pourquoi ?

Kamal Daissaoui : Le passage de l’EMSI à la dimension africaine a pour objectif d’accompagner l’économie de notre pays dans son investissement sur le plan continental, rejoignant par ce même fait la vision stratégique de Sa Majesté le roi Mohammed VI que Dieu L’assiste, d’une Afrique développée et compétitive. Ceci passe nécessairement par la jeunesse qui doit recevoir une formation de qualité et être accompagnée tout au long de son parcours académique par un corps professoral hautement qualifié. Cette vision est partagée avec la plateforme Honoris United Universities qui se compose de plusieurs institutions membres issues de 9 pays de l’Afrique du Sud et du Nord. Ce réseau est fort d’une longue expérience et propose plus de 100 programmes pluridisciplinaires en in situ ou en ligne, dans des domaines aussi divers que l’ingénierie, le droit, l’architecture, l’art et design, etc.

Leseco.ma : Quel est l’intérêt de cette adhésion pour le Maroc en général et pour les étudiants et lauréats de l’EMSI, en particulier ?

Kamal Daissaoui : Cette adhésion permettra plus de mobilité pour nos étudiants et nos enseignants. Elle offrira l’occasion à nos étudiants de séjourner pendant une année dans au moins un pays africain afin de mieux appréhender ses spécificités socioéconomiques et cerner ses atouts stratégiques. Ainsi, les sociétés marocaines désireuses de s’investir en Afrique peuvent compter sur la compétence de nos lauréats ayant une forte connaissance de l’écosystème africain. Ce nouveau cap permettra à l’EMSI, en tant qu’acteur du système éducatif marocain, de traduire la vision royale pour ce qui est de l’accompagnement du Maroc et de l’Afrique dans leur démarche conjointe de développement.

 

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages