A lire aussi

21-05-2018 09:26

HPS : Une croissance durable qui plaît aux investisseurs

Image par défaut
Si la société spécialisée dans les solutions de paiement s’inscrit dans un cycle de croissance en…
Rejoignez nous sur :
Éditos

Le ministre des Affaires générale et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, ne passe jamais inaperçu. Dans chacune de ses interviews, il prône l'attaque comme meilleure défense. Lors de sa dernière sortie télévisée, l'homme n'a pas dérogé à la règle. Mais son style le dessert car, au lieu de convaincre à coup d'arguments, il préfère attaquer ses interviewers, allant jusqu'à essayer de les ridiculiser. Il n'en demeure pas moins que Daoudi y laisse parfois des plumes, notamment quand il a en face de lui des parlementaires et journalistes avisés, ayant parfois des «lames» aiguisées. Pourtant, il lui aurait suffi de présenter ses arguments sans se soucier du style de ses interlocuteurs car, au final, il s'adresse à l'opinion publique qui a droit à des explications fondées et argumentées.

Au lieu de cela, le ministre de la «gouvernance», qui seul détient «les bons chiffres», nous apprend que la suppression de la subvention du gaz et du sucre donnerait lieu à une aide directe à sept millions de ménages marocains! Sauf que l'ensemble des ménages marocains s'élève justement à sept millions, soit trente-cinq millions de Marocains à raison de cinq personnes par ménage. Une erreur d'appréciation du ministre ? C'est possible, et cela peut arriver. Mais au moins, que le ministre reconnaisse qu'il peut se tromper comme tout le monde. Par ailleurs, il avance que l'aide directe devrait être virée directement sur les comptes bancaires des bénéficiaires qui disposeraient d'une carte pour retirer l'argent. Nouvelle objection, car la majorité de ces bénéficiaires habitent les montagnes, souvent coupés du monde, ou des patelins perdus où un compte bancaire ou une carte de retrait relève de la science-fiction. Revenez sur terre, monsieur le ministre.

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages