A lire aussi

17-01-2018 15:34

Samsung au 24e rang parmi 500 grandes entreprises marocaines

Avec un chiffre d’affaires de 5,15 milliards de dirhams, Samsung Electronics Maghreb Arab se…
Rejoignez nous sur :
Éditos

Le président de la commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki, était au Maroc. Après avoir été reçu par le souverain, il a déclaré que le Maroc a beaucoup fait pour la coopération Sud-Sud, et a salué l'apport du royaume en matière de stabilité et de développement depuis son retour au sein de sa famille. C'est bon signe, car ces propos s'éloignent des positions haineuses de ses prédécesseurs, mais est-ce suffisant pour jubiler? Bien sûr que non! L'Afrique est trop complexe pour être prise à la légère, et croire qu'une déclaration çà et là pourrait faire pencher la balance relève de la naïveté.

Les responsables marocains en charge du dossier au sein du cabinet royal et aux Affaires étrangères le savent pertinemment d'ailleurs et essayent comme ils peuvent d'entretenir de très bonnes relations bilatérales d'une part et d'investir les rouages du siège de l'UA, là où, justement, l'essentiel des enjeux d'influence se décident. Dans cette rubrique, on n'a eu de cesse de répéter que le ministre marocain en charge des Affaires africaines doit passer la moitié de son temps à Addis-Abeba, au siège de l'UA, et l'autre moitié dans les différentes capitales africaines.

La politique de la chaise vide a desservi notre pays qui a laissé, trois décennies durant, le champ libre à nos adversaires pour dominer les différentes commissions de l'UA. Le come-back du Maroc nécessite donc à la fois une stratégie à moyen et long termes, et -surtout- une percée dans les coulisses d'Addis-Abeba. Deux rendez-vous très importants sont déjà inscrits sur l'agenda de l'UA: celui de fin novembre 2017, une conférence UA-UE à Abidjan, et surtout fin janvier 2018, un sommet semestriel à Addis-Abeba. Deux dates qui requièrent une mobilisation de haute importance. Demain, on vous dira comment.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages