A lire aussi

14-09-2019 09:15

Al Haouz : Plus de 110.000 bénéficiaires de l’initiative royale "Un million de cartables"

Le nombre d’élèves bénéficiaires de l’initiative royale "Un million de cartables" pour l’année…
Rejoignez nous sur :

La sortie médiatique de Saâd Eddine El Othmani, chef de gouvernement, mérite un réel décryptage. L'homme était très attendu sur des sujets d'actualité, mais aussi sur des thèmes «de fond». A-t-il réussi son pari? On ne saurait confirmer ou infirmer la chose en l'absence de sondages professionnels, comme cela se fait sous d'autres cieux.

En analyse, on va survoler la forme, ayant été interviewé par deux chaînes, l'une publique et l'autre privée, en prime-time selon des standards internationaux. Mais ce qui compte pour les Marocains, c'est ce qui a été dit, les engagements pris et les annonces faites.

De prime abord, il y a lieu de signaler que les sujets de l’interview n'ont pas été hiérarchisés. En d'autres termes, il est clair que ce qui a été mis en avant ne va sûrement pas hypothéquer la vie des Marocains au cours des prochaines années. Oui, l'actualité a imposé la question de l'abandon du fuseau horaire GMT, mais pas au point de lui réserver plus d'un quart d'heure et d'évoquer des choses dites et redites.

À l'opposé, on a «zappé» les dossiers chauds sur lesquels travaille le gouvernement et que le souverain supervise en personne. Comme la déconcentration, le nouveau modèle de développement, la charte de formation  ou  la lutte anti-corruption. Pourtant, El Othmani avait bien préparé ses fiches et était prêt à expliquer aux Marocains ce que ces dossiers impliquent pour leur avenir. Mais les questions y afférentes n'ont pas été posées!

De source confirmée, le chef de gouvernement n'a imposé aucune condition aux journalistes, les laissant poser librement leurs questions. Il pensait bien faire, sauf que dans ce genre d'exercice, et comme cela se passe partout dans le monde, l'équipe de com' de la Primature organise un débriefing avec les journalistes afin d'arrêter les grands axes (et non les questions), ainsi que le temps afférent à chaque volet. Autant dire que cet exercice était un «demi-ratage».   

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages