A lire aussi

17-09-2019 13:32

Contrôle des aliments. Alerte dans nos assiettes

Les conclusions de la Cour des comptes font froid dans le dos. Viandes, fruits, légumes, lait, blé,…
Rejoignez nous sur :
Économie

Les producteurs espagnols préparent la prochaine campagne de recrutement des saisonnières marocaines qui démarrera le 15 décembre avec l’arrivée du premier contingent. La filière étudie la possibilité de recourir à la main-d’œuvre marocaine durant la phase de plantation.

Les professionnels espagnols des fruits rouges se sont lancés dans les préparatifs de la prochaine campagne de production de fruits rouges. À ce propos, la filière andalouse a fait part aux autorités locales de ses besoins en matière de main-d’œuvre marocaine durant la prochaine saison agricole. Des réunions ont eu lieu entre les professionnels de ce secteur et des représentants de la délégation du gouvernement à Huelva afin d’identifier les besoins en main-d’œuvre du secteur des fruits rouges espagnols. Concrètement, le premier contingent devrait arriver mi-décembre selon ce qu’a indiqué la filière andalouse de fruits rouges.

De même et d’après le média local www.huelvainformacion.es, les producteurs espagnols ont demandé aux autorités espagnoles un contingent réduit d’ouvrières agricoles nationales pour prendre part à la phase de plantation. Celle-ci devait démarrer en octobre, un délai qui semble être serré selon les autorités espagnoles, lesquelles ont indiqué que cette requête ne peut être satisfaite durant cette prochaine campagne. Initialement, seule la main-d’œuvre locale était sollicitée durant cette première phase. Or, au vu de l’augmentation de la superficie cultivée, la filière de fruits rouges souhaite recourir à la main-d’œuvre originaire du royaume pour couvrir ses besoins face au développement de son activité.

Néanmoins, les autorités espagnoles ont estimé que cette requête était «précipitée» vu que cette décision requiert de laborieuses démarches administratives d’où la difficulté de satisfaire cette demande durant la prochaine campagne agricole, a souligné l’administration espagnole.

D’autre part, les professionnels du secteur et les autorités ont arrêté le calendrier des arrivées des saisonnières marocaines. Celles-ci débarqueront en quatre étapes à partir de décembre prochain. La première sera lancée le 15 décembre avec l’arrivée des saisonnières répétitrices. Ce groupe sera suivi d’un autre contingent le 15 janvier et d’un troisième en février. Le dernier contingent débarquera à partir de mars et sera composé des ouvrières qui se sont affairées durant la dernière campagne ainsi que des nouvelles recrues. Au total, il est prévu que le contingent sera de l’ordre de 19.000 ouvrières agricoles durant cette prochaine saison agricole. Un saut quantitatif important vu qu’il y a quelques années, ce contingent ne dépassait guère 3.000 ouvrières. Cette année, le gouvernement espagnol avait donné son feu vert pour le recrutement de 19.179 saisonnières marocaines. La lenteur de la démarche administrative et les retards dans l’octroi de visas ont fait que le quota autorisé n’a pas été atteint. Concrètement, 14.000 journalières ont rejoint les fermes andalouses dont 11.500 ouvrières répétitrices. Il est à souligner qu’à l’occasion de l’arrivée à terme de cette campagne, les gouvernements marocain et espagnol se sont félicités, dans un communiqué conjoint, du déroulement de cette opération.

«Le déplacement de 14.583 personnes de nationalité marocaine dans le cadre d’un processus de migration régulière ordonnée et sûre a été positif pour les pays d’origine et de destination», relève le document conjoint.

Les deux administrations ont mis en relief l’importance de ce secteur où 5 millions de jours de travail ont été déclarés, une manne pour les caisses de la sécurité sociale espagnole. Enfin, les deux gouvernements ont rappelé les programmes mis en place afin que le séjour des ouvrières se déroulent dans les meilleures conditions tout en réitérant leur «ferme intention de continuer à perfectionner le processus de migration circulaire qui se déroule à Huelva depuis plus d’une décennie».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages