A lire aussi

19-09-2019 14:04

Lutte contre la criminalité urbaine: Le nombre d'affaires résolues en accroissement

Plus de 449.000 affaires à caractère pénal ont été enregistrées depuis le début de l'année jusqu'au…
Rejoignez nous sur :
Économie

 

Dans une analyse sur l'évolution de l'économie marocaine a Fondation Jean-Jaurès indique que le Maroc a réalisé des performances économiques remarquables au cours des dernières années, en amorçant un redressement productif qui a permis à la croissance de rester forte en dépit des chocs exogènes.
"Le Maroc fait désormais figure de laboratoire d’une trajectoire de développement intéressante à analyser, notamment de par son positionnement euro-africain et son ambition de devenir le « hub » économique en direction du continent", écrit la Fondation qui axe son analyse sur la transformation structurelle de l'économie marocaine au cours des vingt dernières années.
Dans un environnement global caractérisé par un ralentissement de la croissance de l’économie mondiale ayant notamment impacté celle de l’Union européenne depuis la crise financière de 2008, l’économie marocaine a progressé en termes réels à un taux annuel moyen de 4,2% entre 2000 et 2019, souligne la même source.
De même, le niveau de croissance économique moyen au Maroc est resté au-dessus de celui des pays d’Afrique du Nord (3,42) et de l’ensemble des pays africains (4,32), relève la Fondation.
Par ailleurs, note-t-elle, le niveau d’inflation a connu une nette décélération sur la période 1990-2018. "Dans ce contexte, il y a lieu d’affirmer que le Maroc a réussi à effectuer sa transition en matière de maîtrise de l’inflation, créant les conditions d’un climat favorable à l’accroissement des investissements directs étrangers (IDE)", fait ressortir l'analyse qui met en avant l'ouverture progressive du Maroc au commerce international.
La Fondation met en relief, par ailleurs, "une meilleure insertion du Maroc dans la chaîne mondiale de valeur", notamment dans les secteurs dits "métiers mondiaux du Maroc"ayant entraîné une transformation profonde de la nature des biens exportés.
À partir de 2014, le premier produit exporté par le Royaume devient l’automobile, note la Fondation, citant plusieurs experts qui estiment que "le Maroc devrait même dépasser la production automobile de l’Italie à partir de 2021, avec une capacité de mise sur le marché d’environ un million de véhicules par an".
S'agissant de l’aéronautique, relève la même source, la présence de Safran, ou encore Bombardier et des services délocalisés (offshoring) permettent au secteur de connaitre une trajectoire similaire à celle de l’automobile.
Par ailleurs, la Fondation relève que conformément au plan d’accélération industrielle (PAI), le Royaume présente une économie renouvelée et s’insère dans un marché à forte valeur ajoutée, facilitée par la création de zones économiques spéciales (ZES) ou par des parcs attractifs offrant des services adaptés aux entreprises comme Casanearshore.
Et d'ajouter que "c’est en devenant une nouvelle puissance exportatrice industrielle que le Maroc a pu accroître considérablement ses importations".
Faisant la lumière sur les avantages potentiels de l'adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), la Fondation estime que la CEDEAO représente "une destination génératrice d’excédents commerciaux pour l’économie marocaine".
"L’entrée du Maroc dans la CEDEAO pourrait ainsi lui permettre d’augmenter son niveau de commerce avec la zone et de confirmer ses excédents commerciaux. Cela aurait pour conséquence une amélioration de sa balance des paiements", explique la même source.
Ainsi, la Fondation estime que le Maroc pourrait contribuer activement au renforcement du partenariat Sud-Sud et Nord-Sud. 
"Le renforcement de ces partenariats permettrait au pays de bénéficier de plusieurs clauses commerciales pour l’extension de son réseau industriel et de sa clientèle commerciale. L’ouverture vers l’Afrique subsaharienne permettrait aux entreprises marocaines d’avoir de nouvelles opportunités", relève la Fondation.
La Fondation Jean-Jaurès est une fondation politique française qui encourage l'échange d'idées et le partage de bonnes pratiques à travers des débats, des productions et des actions de formation.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages