A lire aussi

09-09-2019 08:30

Météo: Le temps qu'il fera ce lundi

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du lundi 09 septembre 2019, établies par la…
Rejoignez nous sur :
Économie

Des solutions concrètes, intégrées et efficientes. Voici en somme ce qui est attendu des établissements hôteliers afin de répondre au défi de la performance énergétique. Un appel dans ce sens a été lancé, hier mercredi, par le ministre de l'Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah lors de la première conférence sur la performance énergétique dans l’hôtellerie

Objectif? Améliorer leur efficacité et réduire leur facture énergétiques.

Et pour cause, l’efficacité énergétique dans les établissements hôteliers est devenue plus qu’une nécessité vu son impact financier et environnemental, a souligné Rabbah.

C'est pourquoi, a ajouté le ministre, l'instauration d'un débat entre tous les intervenants du domaine énergétique et ces établissements touristiques s'avère nécessaire en vue de présenter des solutions susceptibles d’améliorer l’efficacité énergétique.

Actuellement, le ministère œuvre à instaurer un cadre juridique pour accompagner cette efficacité énergétique aux côtés des institutions concernées.

L'Agence Marocaine pour l’Efficacité Énergétique (AMEE) travaille par ailleurs sur l'élaboration d'un cadre juridique de l’efficacité énergétique dans les établissements touristiques, a annoncé le DG de l'Agence, Said Mouline.

Le Morseff, ligne marocaine de financement de l’énergie durable destinée au secteur privé, a identifié plusieurs postes énergivores dans le secteur hôtelier notamment la climatisation et le chauffage représentant à eux seuls 34% de la consommation énergétique ainsi que l’éclairage avec plus de 21%.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages