A lire aussi

14-11-2019 10:24

La MINUSCA rend hommage au soldat marocain mort en Centrafrique

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République…
Rejoignez nous sur :
Économie

Le groupe OCP a clôturé, jeudi, la tournée nationale de son dispositif itinérant «Al Moutmir», à Laattaouia, dans la région de Marrakech. La mission a été accomplie.

Le dispositif «Al Moutmir » a largement atteint ses objectifs, ont annoncé fièrement les responsables du groupe OCP, ce jeudi 11 avril à Laattaouia, dans la région de Marrakech, à l’occasion de la clôture de la tournée nationale du programme itinérant pour la campagne 2018-2019. «Nous avons atteint à 100 % nos objectifs cette année. Le dispositif a été d’une grande réussite», a déclaré Hassan Rafik, ingénieur agronome à l’OCP, par ailleurs coordinateur du programme Al Moutmir.

Lancé en septembre 2018, le dispositif qui s’est décliné en trois phases (céréales et légumineuses, maraîchage et olivier) a sillonné les régions du Maroc à la rencontre des agriculteurs. Au total, plus de 10.000 analyses des sols ont été effectuées au niveau du laboratoire itinérant et des laboratoires de l’Université Mohammed VI Polytechnique, de même que le lancement de 2.000 plateformes de démonstration dédiées (1.000 sur les cultures céréales et légumineuses, 700 sur l’olivier et 300 sur le maraîchage). Mieux, le dispositif a pu cibler pas moins de 160 localités dans près de 28 provinces à travers le royaume. Ce n’est pas tout. Plus de 10.000 agriculteurs dont plus de 1.000 femmes ont été accompagnés depuis le début du dispositif «Al Moutmir».

Par ailleurs, grâce à la mobilisation d’une vingtaine d’experts ainsi que des partenaires fabricants-distributeurs du groupe OCP, plus de 10.000 séances de conseil en one-to-one ont pu être organisées avec les experts présents sur place. Ces rencontres ont permis de renseigner les agriculteurs sur les meilleures pratiques agricoles et d’organiser des séances d’accompagnement personnalisées en vue de mieux comprendre et interpréter les résultats des analyses des sols, indique le géant mondial des phosphates. Des séances de démonstration de l’unité intelligente de production des engrais NPK Blend (Smart Blender) ont également été prévues afin de rapprocher davantage les agriculteurs de l’industrie de fabrication des engrais et promouvoir l’utilisation des engrais sur-mesure.

En effet, cette unité de production permet, sur la base des analyses des sols et des rendements cibles, la production d’engrais adaptés à chaque culture et à chaque sol. Aussi, convaincu du rôle primordial de la femme rurale dans la transformation du secteur agricole dans notre pays, l’équipe Al Moutmir, à travers son programme dédié à la gent féminine, a également animé plusieurs ateliers au profit des femmes venant de différentes localités visitées par le dispositif.

«Tout cela est important mais, pour nous, le vrai plus aujourd’hui, c’est que nous avons gagné la confiance des agriculteurs», a ajouté Fatiha Cherradi, responsable marché local et développement agricole de l’OCP, qui a précisé qu’il n’y a pas de miracle. «Si nous avons obtenu ces résultats, c’est parce que nos ingénieurs déployés sur le terrain, appuyés par les acteurs locaux, ont abattu un travail colossal». Implémenté dans le cadre d’une démarche partenariale avec les différents acteurs de la fi lière agricole, notamment le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le consortium scientifi que national, les acteurs locaux ainsi que les partenaires fabricants-distributeurs et revendeurs d’engrais, le dispositif est porté par une équipe dédiée composée de 60 collaborateurs OCP, dont 40 ingénieurs agronomes. Outre ces moyens humains, OCP met à la disposition des agriculteurs des moyens scientifiques et technologiques importants, notamment le référentiel scientifique vulgarisé et adapté à chaque étape de l’itinéraire technique et les laboratoires itinérants qui sillonnent différentes régions pour effectuer gratuitement les analyses de sol in situ.

L’offre OCP comprend aussi, rappelons-le, un centre d’appel et une page Facebook dédiée aux agriculteurs pour les mettre en lien direct avec les équipes déployées sur le terrain et répondre à leurs questions. La caravane Al Moutmir s’arrête aujourd’hui, mais le programme continue dans les différentes régions, a souligné Hassan Rafi k, annonçant que le nombre d’agronomes affectés dans les différentes provinces sera de 100 à la fi n de l’année 2019. Une nouvelle campagne est prévue.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages