A lire aussi

17-10-2019 11:49

Cartes d’abonnement. Après le Raja, succès chez le WAC

Les opérations d’abonnement lancées par les deux grands clubs casablancais de football connaissent…
Rejoignez nous sur :
Économie

Le Haut Commissariat au Plan vient de publier les résultats des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises relevant des secteurs du Commerce de Gros et des Services Marchands Non Financiers, au titre du premier trimestre 2019.

Une hausse de 40% et une baisse de 38%. Ce sont les avis partagés des patrons d’entreprises concernant la performance du secteur des services marchands non financiers durant le dernier trimestre 2018. Ces patrons ont été sondés par le Haut-commissariat au plan (HCP) dans le cadre de ses enquêtes trimestrielles de conjoncture.

Selon la toute dernière enquête, qui porte sur le quatrième trimestre de l’année dernière, le taux d’utilisation des capacités de prestation des services marchands non financiers (TUC) a été de l’ordre de 78%. Cette performance s’explique par la hausse d’activité constatée au niveau des branches des «transports aériens» et de «l’entreposage et services auxiliaires des transports » et de la baisse d’activité enregistrée au niveau de la branche des «télécommunications » et des «transports par eau». «L’évolution de l’activité globale des services marchands non financiers aurait été accompagnée d’une légère hausse des prestations à l’étranger», note-on auprès du HCP.

S’agissant des carnets de commandes, 63% des patrons sondés affirment que ceux-ci se situent à un niveau normal alors que 26% d’entre eux estiment qu‘ils ont atteint un niveau supérieur à la normale. Quant à l’emploi dans le secteur, 60% des chefs d’entreprises avancent qu’il a stagné. Au niveau du secteur du Commerce de gros, le quatrième trimestre 2018, aurait été marqué par une hausse des ventes sur le marché local selon 36% des grossistes, et une baisse selon 32 % d’entre eux. Selon le HCP, «cette évolution s’explique, d’une part, par la hausse des ventes enregistrée dans le commerce de gros non spécialisé et le commerce de gros d’autres équipements industriels» et, d’autre part, par la baisse des ventes enregistrée dans le commerce de gros de biens domestiques » et le commerce de gros de produits agricoles bruts et d’animaux vivants».

Durant ce même trimestre, l’emploi a été stable selon 67% des chefs d’entreprises. S’agissant du niveau des stocks de marchandises, ce celui-ci a été normal selon 79% des patrons. Il serait supérieur à ce niveau selon 15% des sondés. Enfin, les prix de vente auraient affiché une baisse selon 39% des chefs d’entreprises, et une hausse selon 7% d’entre eux. L’enquête du HCP, qui a également porté sur le premier trimestre de l’année en cours, révèle que 58% des chefs d’entreprises s’activant dans le secteur des services marchands non financiers s’attendent à une stabilité de leurs activités durant ce trimestre, alors que 22% prévoient une hausse. Ces prévisions ont été établies sur la base de l’amélioration prévue des activités de l’entreposage et services auxiliaires des transports » et du transport terrestre et transport par conduites et de la baisse attendue dans les activités du transport aérien et des activités de location et location- bail». Enfin, 60% des chefs d’entreprises s’attendent à une stabilité de la demande et 68% prévoient une stagnation de l’emploi.

Concernant le secteur du Commerce de gros, 22% des grossistes prévoient une baisse du volume global des ventes pour le premier trimestre 2019, alors que 20% d’entre eux tablent sur une hausse. Selon le HCP, «ceci est dû en outre à la baisse des ventes dans les autres commerces de gros spécialisés et le commerce de gros de produits alimentaires, de boissons et de tabacs», ainsi qu’à la hausse des ventes dans le commerce de gros de produits agricoles bruts et d’animaux vivants et le commerce de gros d’équipements de l’information et de communication. S’agissant de l’emploi, 67% des patrons pensent que les effectifs resteront stables, tandis que 27% d’entre eux s’attendent à une baisse.

Enfin, l’enquête de conjoncture du HCP a constaté que, durant le premier trimestre de l’année en cours, les commandes du secteur devraient se situer à un niveau normal selon 74% des chefs d’entreprises et inférieur à la normale selon 16% d’entre eux.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages