A lire aussi

22-07-2019 20:36

Abdeslam Ahizoune réélu président de la FRMA

Abdeslam Ahizoune a été réélu président de la Fédération royale marocaine d'athlétisme (FRMA) pour…
Rejoignez nous sur :
Économie

Son département lance une application pour généraliser l’accès aux données géologiques.

«Faciliter l’information géoscientifique spatiale, valoriser les données du service géologique du Maroc, promouvoir l’attractivité géologique et minière du Royaume». Ce sont des objectifs ambitieux que s’est fixé le ministre de l'Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, mardi à Rabat, via l’application géospatiale des cartes géoscientifiques nationales, conçue et développée par son département.

Le lancement de cette application couvrant 74.750 km² s'inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement des infrastructures géologiques et de la concrétisation des engagements concernant la mise en place d’un système permettant la simplification d’échange de documents, d’informations et de données. Le logiciel permettra en outre d'anticiper l'évolution des besoins d'échange de données pour répondre aux demandes de gestion des ressources naturelles, du patrimoine naturel, d'aménagement du territoire, et de gestion des risques naturels. «Elle servira de tremplin avec les investisseurs-opérateurs, en termes de cartographie, à travers laquelle les décideurs disposent d'une information pertinente et probante», explique Rabbah. Elle permet aussi aux opérateurs miniers, chercheurs, universitaires et au grand public de visualiser de ce que le Maroc dispose en infrastructures géologiques, géochimiques, géophysiques, géotechniques et géohydrauliques.

Positionnement international
Les techniques modernes d’information géospatiale sont de plus en plus couramment utilisées dans les processus décisionnels. Dans de nombreux pays du monde, et sur chaque continent, les produits et services d’information géospatiale sont mis à contribution dans un nombre croissant de secteurs de développement et connaissent de ce fait, tout comme la communauté mondiale de l’information géospatiale, un essor sans précédent. C’est une évolution positive pour la prise de décisions en général et la bonne gouvernance, mais aussi un défi à relever pour les entreprises, les administrations nationales et les organisations sous-régionales, continentales et mondiales qui produisent ou utilisent l’information géospatiale de façon régulière. Il s’agit de veiller, pas seulement à la disponibilité de sources fiables d’information géospatiale, mais aussi à l’accessibilité, la qualité, l’exhaustivité, l’actualité, la disponibilité de métadonnées standardisées, à l’interopérabilité des ensembles de données géospatiales, à la traçabilité des produits d’information géospatiale, aux droits des producteurs de données, à la responsabilité des fournisseurs de services d’information géospatiale, à la fixation des prix des produits et services d’information géospatiale, etc. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages