A lire aussi

19-08-2019 17:00

Washington donne un nouveau répit de 90 jours au géant chinois Huawei

Washington a accordé lundi un nouveau répit de trois mois au géant chinois des télécoms Huawei et à…
Rejoignez nous sur :
Économie

Parmi les mesures qui seront introduites cette année figurent l’intégration des principes du développement durable dans le système éducatif et l’introduction des véhicules verts dans le parc de l’administration publique. Les détails.

C’est parti pour la mise en œuvre du plan d’action 2019 de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD). Le coup d’envoi a été donné lors de la toute première réunion du Comité stratégique de mise en œuvre de la SNDD, tenue vendredi dernier au siège de la primature à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, en présence des représentants de plusieurs départements ministériels, d’agences de développement énergétique, du Haut-commissariat au Plan et du secteur privé. À cette occasion, les parties prenantes ont examiné l’état d’avancement de la mise en œuvre de la SNDD, le contenu du pacte sur l’exemplarité de l’administration en matière de développement durable avant d’adopter la feuille de route de mise en œuvre de la SNDD ainsi que le plan d’actions pour l’année 2019. Ce plan d’action sera précisément décliné sur deux volets : l’opérationnalisation de la SNDD et l’exemplarité de l’administration en matière de développement durable.

Toucher 7 millions d’apprenants
Pour muscler le premier volet, six mesures seront introduites cette année. La première va notamment consister à intégrer les principes du développement durable au niveau du système d'éducation et de la formation en tant que priorité absolue. Un travail sera lancé dans ce sens avec le ministère de l’Éducation nationale et l’objectif est d’atteindre 7 millions d’apprenants. La seconde mesure, d’ordre réglementaire, vise à modifier le cadre réglementaire instituant le Comité stratégique du développement durable ceci en mettant en place un système de suivi et d'évaluation des indicateurs spécifiques de mise en œuvre de la SNDD. Troisièmement, il s’agira de préparer le bilan détaillé des activités réalisées dans le cadre de l’opérationnalisation de la SNDD durant la période 2017 et 2018. Dans le but de rendre sa copie à la fin du mois de mai prochain, date butoir, le Comité de pilotage sollicitera l’appui de toutes les parties prenantes. Quatrièmement, un groupe de travail élargi aux représentants du secteur privé sera constitué et placé sous la direction du comité de pilotage. L’objectif étant de connecter ces derniers à l’effort de mise en œuvre de la SNDD. Cinquièmement, le Comité stratégique de mise en oeuvre de la SNDD a décidé de rendre obligatoire l’intégration des techniques d'économie d'énergie et des appareils de chauffage solaire dans les cahiers des charges du secteur de la construction. Il va aussi instituer dès cette année le Prix de l’exemplarité de l’administration.

Évaluer tous les bâtiments administratifs entre 2019 et 2020
Concernant le second volet, en l’occurrence l’exemplarité de l’administration en matière de développement durable, le Comité stratégique va focaliser ses efforts sur cinq axes. Le premier va consister à œuvrer pour adopter, au plus vite, le pacte de l’exemplarité de l’administration dans le domaine du développement durable. Un guide méthodologique de ladite exemplarité sera diffusé à cette occasion. Cette année, le processus de désignation des points focaux pour assurer un suivi rigoureux de la mise en œuvre du pacte sur l’exemplarité de l’administration sera également accéléré. Il est aussi prévu de réaliser une évaluation environnementale des bâtiments des administrations durant la période 2019-2020. Pour ce faire, le comité se rapprochera de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) à qui la mission sera, en principe, confiée. Une autre mesure : chaque ministère devra au plus vite déposer son plan d’action de mise en œuvre de l’exemplarité de l’administration. Ces plans d’actions ministériels, sur la période 2019-2021, seront par la suite regroupés pour élaborer un Plan national de l’exemplarité de l’administration. Enfin, le comité prévoit d’introduire des véhicules verts dans le parc de l’administration publique dès cette année. Sont notamment concernées 10% des nouvelles acquisitions à partir de 2019. Par exemple, pour commencer, le secrétariat d’État chargé du développement durable (SEDD) aura cinq voitures électriques cette année. 


La stratégie avance

Lors des échanges de la réunion du Comité stratégique de mise en œuvre de la SNDD, l’assistance a été informée sur toutes les étapes qui ont marqué les préparatifs de la rencontre. Notamment les rapports qui ont été élaborés et partagés avec toutes les parties prenantes, à savoir le recueil des Plans d’actions de développement durable sectoriels (PADDS), le pacte de l’exemplarité de l’administration et ses fiches d’orientation ainsi que le bilan des réalisations en relation avec la mise en œuvre de la SNDD. Par exemple, c’est à cette occasion qu’on a appris que le recueil des PADDs a regroupé 19 PADDs sectoriels validés sur les 21 PADDs élaborés, soit un taux de 90% qui montre la forte implication des parties prenantes dans la mise en œuvre de la SNDD.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages