A lire aussi

18-09-2019 14:00

Nador: Arrestation d'un récidiviste pour tentative d'homicide volontaire à l'arme à feu

Les services de la brigade de la police judiciaire de Nador, en coordination étroite avec ceux de…
Rejoignez nous sur :
Économie

Par milieu de résidence, âge, sexe, niveau de qualification, secteurs d’activité et régions, le HCP révèle toutes les caractéristiques des chômeurs marocains telles qu’elles ressortent des résultats de l’enquête nationale sur l’emploi.

Qui sont les chômeurs marocains, autrement dit quelles sont leurs caractéristiques ? Le Haut-commissariat au Plan a apporté une réponse à la question. Une réponse à travers laquelle on peut avoir une idée sur le profil du chômeur marocain. En effet, faisant suite à sa dernière publication sur la population active occupée dont nous avons fait écho hier dans nos colonnes (voir www.leseco.ma), l’équipe d’Ahmed Lahlimi a publié une note qui présente les principales caractéristiques des chômeurs telles qu'elles ressortent des résultats de l'enquête nationale sur l'emploi. On y apprend d’abord une bonne nouvelle, la seule d'ailleurs. C’est que le chômage a reculé l’année dernière. En effet, l’effectif des chômeurs est passé de 1.216.000 à 1.168.000 personnes entre 2017 et 2018. La baisse porte précisément sur 48.000 personnes, dont 25.000 en milieu urbain et 23.000 en milieu rural. Ce qui s'est traduit par un recul du taux de chômage de 10,2% à 9,8% au niveau national entre les deux années, notamment de 14,7% à 14,2% en milieu urbain et de 4% à 3,5% en milieu rural.

84,7% des chômeurs sont des citadins
Concernant les caractéristiques du chômeur marocain, le HCP nous révèle que par milieu de résidence, cette population est en majorité composée de citadins (84,7%), d'hommes (64,9%) et des jeunes âgés de 15 à 29 ans (65,7%). Par degré d’affectation, le HCP indique que l’on retrouve les plus forts taux de chômage chez les jeunes, les femmes et les diplômés. Le taux de chômage atteint 26% parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans et 43,2% parmi les citadins de cette même tranche d'âge. Plus connu, le chômage affecte les femmes plus que les hommes, avec des prévalences respectives de 14% et 8,4%. Ce constat est plus notable en milieu urbain où le taux de chômage atteint 24,3% parmi les femmes contre 11,4% parmi les hommes. Le plus paradoxal dans les révélations du HCP, c’est que dans notre pays, le taux de chômage croît avec le niveau de qualification. Il passe de 3,4% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme à 17,2% pour les diplômés. Il se situe à 14% pour les diplômés de niveau moyen et à 23% pour ceux ayant un diplôme de niveau supérieur, notamment les détenteurs de diplômes supérieurs délivrés par les facultés (25,9%), ceux ayant des certificats en spécialisation professionnelle (24,2%) ou encore les détenteurs de diplômes de techniciens et de cadres moyens (23%) et de diplômes de qualification professionnelle (21,4%).

57,9% des chômeurs sont à la recherche de leur premier emploi
Autres révélations du HCP. Les primo-emplois représentent la majorité des chômeurs. Sur l’ensemble des chômeurs, ils sont 57,9% à la recherche de leur premier emploi, notamment 51,8% parmi les hommes et 69,1% parmi les femmes. Ces chômeurs sont en majorité des citadins (87%), des jeunes âgés de 15 à 34 ans (92%) et des diplômés (90,9%). Les trois quarts des primo-demandeurs d’emploi (75%) sont concentrés dans cinq régions, à savoir Casablanca-Settat (22,2%), Rabat-Salé-Kénitra (17,2%), Fès-Meknès (12,9%), Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (11,8%) et Marrakech-Safi (10,9%). Le HCP relève aussi une forte prépondérance du chômage de longue durée. Parmi les chômeurs marocains, près des deux-tiers (67,6%) sont à la recherche d'un emploi depuis une année ou plus, 63,5% parmi les hommes et 75,4% parmi les femmes. Plus de 7 chômeurs âgés de 15 à 34 ans (71,1%) chôment depuis une année ou plus. Cette part augmente avec le niveau de diplôme, passant de 46,1% pour les non diplômés à 77,7% pour les diplômés de niveau supérieur. Enfin le HCP montre que l’année dernière, 42,1% des chômeurs ont déjà exercé un emploi avant de se retrouver en situation de chômage. Ils sont en majorité des citadins (82,2%), de sexe masculin (74,2%) et des jeunes âgés de 15 à 34 ans (63,7%). Les deux tiers (67,1%) de ces chômeurs ont un diplôme, 46,6% de niveau moyen et 20,5% de niveau supérieur. Sur l’ensemble de ces chômeurs, 88,3% étaient des salariés et 8,5% des indépendants. Près de la moitié d'entre eux (50,3%) exerçaient dans le secteur des services, 20,4% dans l’industrie y compris l’artisanat et 19,5% dans les BTP. C’étaient des manœuvres non agricoles, manutentionnaires et travailleurs de petits métiers avec 28,9%, artisans et ouvriers qualifiés des métiers artisanaux (25,9%) et employés (20%). Près de 80% d’entre eux sont concentrés dans cinq régions : Casablanca-Settat avec 27,9%, l’Oriental (17,2%), Rabat-Salé-Kénitra (15,7%), Sous-Massa (10,4%) et Marrakech-Safi (8,5%). 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages