A lire aussi

21-09-2019 14:00

Khémisset: Arrestation d'un individu pour enlèvement et séquestration de deux mineures

La brigade de la police judiciaire du district provincial de la sûreté de Khémisset a arrêté,…
Rejoignez nous sur :
Économie

Organisé 16.000 m2 d’espace d’exposition, le salon Halieutis a enregistré un taux de remplissage de l’ordre de 105% puisque la demande est plus forte que l’offre sur le plan de la commercialisation. D’où la nécessité de «pousser les murs» durant la prochaine édition pour renforcer davantage sa dimension internationale. 

Le succès est toujours au rendez-vous pour le Salon Halieutis, organisé du 20 au 24 février à Agadir. La grand-messe du secteur de la pêche a enregistré le même nombre de visiteurs que lors de l’édition 2017. Selon Amina Figuigui, présidente de l’association du Salon Halieutis qui organise ce rendez biannuel, «La 5e édition du salon Halieutis a enregistré près de 50.000 visiteurs durant cette année, soit pratiquement le même nombre comptabilisé durant l’année 2017». Il va sans dire que ce chiffre a été atteint grâce aussi à l’ouverture du salon au grand public après trois journées dédiées aux professionnels de la pêche. En ce qui concerne le nombre d’exposants, «ils ont atteint 304 exposants en provenance de 40 pays dont le Maroc», ajoute Amina Figuigui, Directrice générale de l’Office national des pêches (ONP).

158 stands commercialisés
Ce chiffre en question inclut également les 39 entités institutionnelles qui ont participé à cette 5e édition, soit le même nombre enregistré par rapport à l’édition précédente. Mais au total, il s’agit de 158 stands qui ont été commercialisés durant cette année par le commissariat du salon. Avec une superficie de l’ordre de 16.000 m2 d’exposition, le taux de remplissage a atteint cette année 105% selon l’association du Salon Halieutis, d’où la nécessité du renforcement de la superficie du salon durant la prochaine édition puisque la demande est plus forte que l’offre sur le plan de la commercialisation.

Dimension internationale : 133 exposants étrangers
«La 5e édition a connu aussi la participation de 133 exposants étrangers en provenance de 39 pays étrangers», explique Mohamed Bouayad, commissaire général du Salon Halieutis. «Avant d’ajouter que 46% des exposants qui ont participé à cette 5e édition appartienne à cette catégorie», indique-t-il. Dans le détail, parmi les 39 pays participants à cette 5e édition figure 22 pays représentent le continent africain alors que le reste appartient à l’Europe ainsi que l’Asie. Sur ce denier point, la dimension internationale a été renforcée davantage cette année grâce à la participation habituelle de l’Union Européenne, la France à travers l'Agence Business France, l’Espagne en plus des pavillons de la Norvège, qui est le Pays d’honneur en plus de la Russie. Pour la seconde fois consécutive, le navire russe Alexander Kosarev et Intermares ont marqué le déroulement de cette 5e édition.

Deux navires accostent au port d’Agadir
Au bord du navire russe, opérant dans le cadre de l’Accord de pêche avec la Russie, la partie russe et marocaine ont abordé le renouvellement de l’Accord de pêche qui prendra fin le 14 mars 2020 en plus de la signataire du PV de la 4ème session de la commission mixte Maroc-Russie sur l’accord de coopération en matière de pêches maritimes. Quant au bateau-école espagnol Intermares de coopération en matière de pêche, il a contribué, une fois de plus, au renforcement de la coopération halieutique entre le Maroc et l’Espagne à travers des programmes techniques et de formation nautique.

Les pays africains en force
De plus, durant cette édition qui a été dédiée aux nouvelles technologies dans la pêche, la présence en force de pays africains a été également constatée de visu à travers la participation de la Mauritanie, le Bénin, la Guinée, le Gabon, la Gambie et la Côte d’Ivoire qui a été deux fois pays à l’honneur au Salon Halieutis. A cela s'ajoute, la participation de la confédération ministérielle sur la coopération halieutique entre les Etats africains riverains de l’Océan Atlantique. La participation de pays africains témoigne aussi de leur volonté d’identifier de nouvelles pistes de coopération dans le domaine halieutique avec le Maroc. À cet égard, à l’issue de l’ouverture du salon Halieutis, Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération Africaine, a tenu des rencontres avec certains ministres africains qui ont fait le déplacement à Agadir. Le but était d'aborder l’état d’avancement des projets marocains en matière de pêche ainsi que d’autres secteurs d’activité. À cet égard, il est important de souligner que six points de débarquement aménagés pour la pêche traditionnelle ont été construits (ou sont en cours de construction) dans 4 pays Africains, notamment la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Sénégal et le Congo. D’autre part, plusieurs prix de mérite et d’encouragement ont été décernés à plusieurs exposants marocains et étrangers qui ont participé au salon Halieutis à travers les six pôles d’exposition. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages