A lire aussi

13-11-2019 15:21

La justice américaine se prononce sur les fouilles d'ordinateurs et appareils aux frontières

Sur les six premiers mois de 2017, 15.000 perquisitions d'appareils électroniques ont été…
Rejoignez nous sur :
Économie

Ouvert ce mercredi à Casablanca, par Attijariwafa bank, le Forum de la TPE s’est déroulé en réunissant 600 acteurs de l'écosystème, pour aider les très petites entreprises, les auto-entrepreneurs, les startups et les porteurs de projets à relever les défis rencontrés en vue d’un avenir promettant.

Placé sous le thème :“Quelles mesures concrètes pour renforcer et structurer le tissu des TPE au Maroc”, cette rencontre initiée par Mohammed El Kettani, P-DG du groupe AWB, a été marquée par la présence des pouvoirs publics, représentés par MHE, ministre de l’Industrie, du commerce, de l'investissement et de l’économie numérique, Mohammed Benchaaboun, ministre de l’Économie et des finances, et Salaheddine Mezouar, président de la CGEM. Toutes les parties prenantes ont appuyé l’importance de la TPE pour le bon fonctionnement de la machine économique marocaine, soulevant ainsi tous les obstacles auxquels se heurtent les petits porteurs de projets.

Cette réunion est venue apporter des solutions, des facilités et des démarches efficaces pour faire valoir ces projets. MHE a ainsi insisté sur “l’importance de l’innovation, et des techniques technologiques pour faire avancer les TPE et les intégrer dans une vision de développement durable”. Il a aussi évoqué les facilités d'impôts mises à la disposition des petites entreprises, qui paient 15% au lieu de 35%. Des moyens qui “affirment l’intérêt des pouvoirs publics consacré aux TPE”.

Cette catégorie représente 95% du total des entreprises marocaines, avec un chiffre d’affaires qui atteint les 3 millions de dirhams. Mohamed Benchaaboun a souligné “le poids que portent ces entreprises dans le tissu économique marocain, mettant à disposition un grand potentiel d’emplois qui contribue au développement durable”.

Des précisions seront bientôt annoncées concernant le projet du ''Small Business Act”, actuellement en préparation par le ministère de l’Économie et des finances, pour mettre en place un cadre stratégique qui aidera à développer les Petites et moyennes entreprises (PME) en général et à créer une vision intégrée pour dépasser les contraintes auxquelles font face les très petites entreprises à différents niveaux.

Deux conventions ont été signées en marge de cette rencontre, alliant la CGEM et AWB, et AWB avec Cosumar pour donner plus de vie aux petites et très petites entreprises marocaines. Des images, partageant les expériences des entrepreneurs ayant commencé par des TPE pour construire des entreprises qui dépassent la frontière du Maroc, ont été visualisées pour marquer le potentiel de cette catégorie.

Le patron des patrons, Mezouar, saluant cette initiative a insisté sur la nécessité “d’une cohésion entre les différentes parties prenantes pour concrétiser ces démarches, et réaliser un pas concret et efficace, capable d’approuver les promesses faites par le gouvernement”. Il a également appelé à l’annonce d’une date pour avoir plus de visibilité sur le ''Small Business Act”, en se référant aux assises fiscales 2019, prévues en mai prochain.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages