A lire aussi

11-12-2018 10:40

Les mesures prises contre la spoliation immobilière

Le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, a souligné, lundi à Rabat, l'importance des mesures…
Rejoignez nous sur :
Économie

L’embellie se confirme dans le secteur du tourisme à fin octobre. Le nombre d’arrivées de touristes aux postes-frontières et le volume des nuitées dans les établissements classés sont en hausse.

Les statistiques du secteur touristique à fin octobre 2018 viennent d’être publiées par l’Observatoire du tourisme. Il en ressort que tous les clignotants ont terminé au vert à la fin d'octobre dernier. En effet, les données communiquées par la Direction générale de la sûreté nationale concernant le nombre d’arrivées de touristes aux postes-frontières pendant le mois d’octobre 2018, et celles transmises par les professionnels de l’hébergement sur le volume des nuitées dans les établissements classés sont en hausse. Le nombre d’arrivées de touristes aux postes-frontières pendant le mois d’octobre 2018 a ainsi connu une augmentation de 10,4% par rapport à celui de 2017. Une hausse principalement portée par les touristes étrangers (TES), dont le nombre a enregistré une augmentation de 14%, contre +3% pour les MRE. Par marché émetteur, une fois n’est pas coutume, ce sont les États-Unis et l’Italie qui ont connu les plus fortes dynamiques, avec des hausses respectives de 28 et 21%. Suivent l’Allemagne, l’Espagne et la France, qui ont enregistré des augmentations respectives de 9%, 8% et 8%. Rapportée aux dix premiers mois de l’année, c'est-à-dire entre janvier et octobre, le nombre d’arrivées de touristes aux postes-frontières totalise 10,5 millions de touristes, en progression de 8% par rapport à la même période de 2017, avec une hausse de 14% des TES et de 2% des MRE.

Marrakech et Agadir volent la vedette
Sur cette période, pratiquement tous les marchés émetteurs se sont inscrits à la hausse, avec 15% et 10% respectivement pour l’Italie et l’Allemagne,7% pour la France et 6% pour l’Espagne. Les hébergements se sont également inscrits à la hausse en octobre. Le volume des nuitées dans les établissements classés a en effet connu une hausse de 9% en octobre, par rapport à celui de 2017. Une embellie induite par la hausse de 10% des touristes non-résidents et de 6% des touristes résidents. Par destination, ce sont Marrakech et Agadir qui ont enregistré les plus fortes progressions en termes de nuitées, avec +12% chacune. Tanger et Rabat ont connu des hausses respectives de 5% et 3%. Casablanca a, elle, enregistré une baisse de 3%. Observées sur la période comprise entre janvier et octobre 2018, les nuitées enregistrées par les établissements classés ont connu une hausse de 9% par rapport à 2017. Celles réalisées par les touristes non-résidents ont grimpé de 12%, contre 1% pour celles des MRE. Par région d’hébergement, Marrakech et Agadir ont totalisé 60% des nuitées totales à fin octobre, avec des augmentations respectives de 10% et 9%. Elles sont suivies par Fès, Rabat et Tanger, qui ont également affiché de bonnes performances, avec des améliorations de 18%, 10% et 9% respectivement. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages