A lire aussi

20-05-2019 01:55

''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain

Alors que ‘’Avengers : Endgame’’ est en passe de réussir un exploit historique en devenant le…
Rejoignez nous sur :
Économie
 
 
 
Alors que les pluies se font de plus en plus fortes sur les routes du royaume, le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a ouvert les travaux de cadrage de la saison hivernale de 2018/2019, qui a pour but de «prévoir toutes les dispositions permettant de satisfaire l'usager de la route à travers des interventions urgentes et efficaces sur le réseau routier».

Les problématiques se rapportent principalement à l’exploitation, à la pérennisation de la circulation et à la sécurité sur le réseau routier en tout temps et notamment pendant la saison hivernale, peuvent être résumées en deux volets : les principales insuffisances et lacunes enregistrées avant, pendant et après la saison hivernale passée, et la stratégie à adopter pour conforter notre position de "gardien de la viabilité", surtout que ces dernières campagnes avaient connu des épisodes exceptionnels en termes de précipitations et de chutes de neige.
 
Ainsi, les missions de supervision effectuées par les équipes de la direction des Routes entre les mois de septembre et d'octobre au niveau de 22 Directions provinciales de l'équipement, du transport et de la logistique (DPETL) concernées par la neige, ont permis d'établir un plan d'action qui couvre plusieurs volets. «Les premières conclusions de ces missions montrent que les préparatifs sont, dans l'ensemble, satisfaisants. 
 
Toutefois, et compte tenu des attentes grandissantes des usagers de la route et des sollicitations pressantes de nos partenaires, il est primordial aujourd'hui, de s'inscrire dans une démarche d'amélioration continue de notre stratégie de prise en charge de la viabilité hivernale».  Il a par ailleurs fait remarquer que les impacts des changements climatiques, que connaît le royaume, ces dernières années, se traduisent par des coupures fréquentes des routes à cause de la neige et des crues et portent un réel préjudice à la population et à l’activité économique du pays, relevant que ces coupures "suscitent de plus en plus l’intérêt de notre environnement qui devient sensible aux coupures de routes".
 
En ce qui concerne la saison hivernale 2017-2018, dressée par la direction des Routes a permis de dégager que la saison était particulièrement longue et s'est étalée sur environ 4 mois et 5 jours, faisant savoir que le réseau enneigé a atteint un linéaire de 6.456 km, enregistrant ainsi une augmentation de plus de 72% par rapport à la moyenne des 6 dernières années qui était de 3.745 km.
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages