A lire aussi

18-09-2019 15:04

Signature d'une convention d'investissement entre le ministère de l'Industrie et COPAG

Le ministre de l’Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique a signé…
Rejoignez nous sur :
Économie

La centrale Tahaddart à cycle combiné, située à 30 km au sud de Tanger, vient de connaitre une révision majeure et élargie. Cette révision planifiée consiste en la maintenance des principaux composants, notamment les composants lourds comme la turbine à gaz, la turbine à vapeur, l’alternateur ainsi que la chaudière principale de récupération, indique un communiqué de la société Siemens.

La particularité de cette révision majeure réside aussi dans le choix stratégique de la modernisation des deux turbines Siemens en procédant à l’extension de la durée de vie et la mise à niveau de la turbine à gaz ainsi que l’extension de la durée de vie de la turbine à vapeur, souligne le communiqué, précisant que cette intervention a permis une augmentation de la capacité de production de plus de 23 MW.

D'après Siemens, cette modernisation donnera un nouveau souffle à la centrale, de façon à continuer à satisfaire les besoins du réseau électrique national.

Pour rappel, la centrale Tahaddart, qui est inaugurée en 2005 par le roi Mohammed VI et le roi Juan Carlos, compte une capacité initiale de 380 MW qui, après cette maintenance, sera ramenée à plus de 400 MW. Outre le fait d’être la première centrale à cycle combiné en Afrique, la centrale Tahaddart a enregistré, depuis sa mise en service, d’excellentes performances et a atteint des records de fiabilité moyenne annuelle avec un taux de fiabilité de 99.9% durant les 4 dernières années.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages