A lire aussi

15-10-2018 13:54

Allemagne : Expulsion d'un Marocain impliqué dans les attentats du 11 septembre

L'Allemagne va expulser lundi vers son pays Mounir al-Motassadeq, un Marocain reconnu coupable en…
Rejoignez nous sur :
Credit Agricole Fellah Trade
Économie

Le cabinet annonce, pour la nouvelle année, la réalisation de plusieurs projets à caractère essentiellement urbanistiques. Il dresse aussi le bilan de 2017, année marquée, entre autres, par le lancement de la plateforme rokhass.ma.

Pour Ribatis, 2018 sera l'année de l’urbanisme par excellence. Le cabinet d’ingénierie informatique annonce en effet une série de projets urbanistiques qu’il mettra en place, en faveur de plusieurs institutions publiques, pour lesquelles il a réalisé dans le passé une multitude de projets. Ainsi, Ribatis lancera l’application mobile i-Casaurba (en version Android et iOS) qui sera, selon les responsables, en rupture avec toutes les applications existant, jusque-là, dans le cadre du programme E-gov. Dans le même registre, Ribatis lancera la version premium de Casaurba, destinée aux cabinets d’architectes, aux promoteurs immobiliers et aux administrations territoriales. Par ailleurs, la plateforme Karaz Gis et ses e-Services de production, de publication et d’exploitation des données géographiques en mode Cloud verra aussi le jour. Elle permettra «à l’ensemble des partie-prenantes du secteur de l’urbanisme de collaborer et enrichir de façon tracée et sécurisée des données spatiales et attributaires». Enfin, deux nouvelles plateformes qui, selon Ribatis, marqueront un tournant dans le programme e-Gov seront conçues et lancées également au cours de la même année. Pour l'heure, les promoteurs du projet ne donnent pas plus de détails.

2017, un bilan satisfaisant
Pour l’administration marocaine, constituant une majeure partie du portefeuille du cabinet, l’année écoulée a connu de grandes avancées dans le processus de transformation digitale. Au terme de 2017, Ribatis a mis en œuvre au profit de la commune de Casablanca et de ses seize arrondissements la plateforme www.rokhas.ma, destinée à la gestion de bout en bout du dépôt, de l’instruction et de la délivrance en ligne des autorisations à caractère économique. Une première au Maroc, cette plateforme donne aux utilisateurs la possibilité d’ouvrir en ligne un commerce, connecter leurs domiciles à la fibre optique ou même brancher un nouveau domicile aux réseaux d’eau, d’électricité et d’assainissement. Pas plus tard que jeudi dernier, le cabinet a célébré la sortie du premier plan, autorisé et signé électroniquement à travers la plateforme Casaurba sans qu’aucun document papier ne soit déposé. En effet, avec la nouvelle version de la plateforme www.casaurba.ma, lancée aussi en 2017, tous les permis de construire sont soumis exclusivement en version numérique et toutes les autorisations et plans architecturaux sont signés électroniquement Ce projet, a été réalisé simultanément à la plateforme Morocco Image Monitoring (MIM). Créée en collaboration avec le Comité national de l’environnement des affaires (CNEA), cette plateforme est dédiée au suivi du classement du Maroc dans les différents rapports internationaux. En somme, un projet de veille prospective ayant comme objet l’étude des axes d’amélioration du classement cité, à travers la collecte de données grises et la réalisation de statistiques multidimensionnelles. Enfin, Ribatis a finalisé la version 2 du portail statistique www.casaopendata.org. Ce projet concrétise, selon le cabinet, le droit d’accès à l’information et renforce la transparence en matière de traitement des demandes des usagers». 

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages