A lire aussi

20-11-2017 09:24

Ciel, pitié !

Image par défaut
Depuis quelques semaines, tous les regards sont braqués vers le ciel. Les Marocains scrutent le…
Rejoignez nous sur :
Économie

Le Secrétariat d'État chargé du développement durable (SEDD) a pris une série de mesures pour réduire la propagation du phénomène de la poussière noire à Kénitra. Parmi ces mesures figure la mise à la disposition des autorités locales d'une unité mobile de surveillance de la qualité de l’air depuis le 2 novembre 2017. Un rapport basé sur des données techniques et scientifiques précises sera présenté d'ici fin novembre. Une quatrième campagne de visites et contrôle des unités industrielles a été également organisée les 24, 26 et 31 octobre et le 2 novembre 2017 auprès des unités industrielles relevant toutes de la zone industrielle municipale.

De même, pour s’assurer du taux d’avancement des mesures entreprises pour contrôler et réduire les émissions des cheminées des deux centrales électriques à Kénitra, il a été procédé à l’amélioration de l’opération de combustion et la réduction des heures de fonctionnement au niveau de la centrale de 50%. Last but not least, il a été procédé, depuis 2016, au contrôle de 58 hammams et fours disposant de cheminées pour s’assurer du fuel utilisé et sa conformité au système de combustion et aux normes juridiques et environnementales en vigueur.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages