A lire aussi

18-08-2017 11:28

Une minute de silence à Barcelone en solidarité avec les victimes

Au moins 13 personnes ont été tuées et plus de 50 blessées après qu'un conducteur a délibérément…
Rejoignez nous sur :
Économie

Lors du Conseil d’administration de Casablanca Transport tenu hier à Casablanca, le président dudit conseil , Youssef Draiss a souligné que «le montant global des investissements lancés par la société en 2016 s’élève à plus de 5,1 MMDH (4 MMDH pour le tramway, 600 MDH pour le Nœud A, 520 pour la régulation du trafic, 20 MDH pour les trémies et 5 MDH pour le stationnement)», selon le communiqué de la société.

Le bilan des projets de la société en 2016 ainsi que la perspective des projets qui seront pilotés en 2017 ont été présentés sous la présidence de Khalid Safir, wali de la région Casablanca-Settat, et du gouverneur de la préfecture de Casablanca, pour examiner l’état d’avancement des projets pilotés par la société et arrêter les budgets d’investissement et de fonctionnement pour l’année 2017.

Youssef Draiss, directeur général de Casa Transport, a déclaré que «l’année 2016 a été caractérisée par le lancement de trois projets importants pilotés par le roi Mohammed VI. Il s’agit du projet de la ligne T2 de tramway, ainsi que l’extension de la T1, le projet de Nœud A et les trémies Préfectures et Al Qods, et enfin le projet de régulation de trafic et de la vidéosurveillance».

Selon la société, l’année 2016 aura été fructueuse. Plus de 36 millions de voyages ont été effectués en tramway. En mai dernier, la société a recensé son 100 millionième voyageur depuis sa mise en service en décembre 2012.

Côté perspectives, l’année 2017 se caractérisera par la poursuite de la réalisation des projets lancés en 2016 et par le lancement des études et travaux des autres lignes (tramway ou bus à haut niveau de service (BHNS) ), ajoute la même source.

Toujours en 2017, des investissements additionnels de l’ordre de 4,15 MMDH seront lancés concernant notamment les lignes T3 et T4 du tramway.

Sur le plan de l’organisation de la mobilité dans la ville, la société sera mandatée par l’Établissement de coopération intercommunale en vue de préparer et lancer l’appel d’offres pour l’exploitation des bus à partir de 2019, date de fin du contrat avec l’actuel délégataire.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages