A lire aussi

19-06-2018 15:58

L’ordre du jour de cette semaine

Un Conseil de gouvernement se tiendra jeudi sous la présidence du chef du gouvernement, Saâd Eddine…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une Afrique solidaire
Économie
Jonathan Pershing, l'envoyé spécial des États-Unis pour les changements climatiques./DR
 
Selon l'envoyé spécial des États-Unis pour les changements climatiques, Jonathan Pershing, «le Maroc est un leader mondial dans les énergies propres et de nombreux pays cherchent à s'en inspirer, particulièrement dans la réalisation de projets d'énergies renouvelables à grande échelle, à l'instar du projet NOOR». Cette déclaration a été faite lors d’une table ronde avec des représentants d'ONG marocaines et du secteur privé autour de nombreux sujets axés sur la lutte contre les changements climatiques.

«Le travail sur les énergies renouvelables et les investissements qui ont été réalisés au Maroc, ainsi que les lois qui ont été adoptées, sont très significatifs et ont ouvert la voie à des investissements nationaux et internationaux colossaux, changeant de ce fait radicalement la capacité du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables», a-t-il ajouté.

Pershing a aussi déclaré que son pays compte approuver l'accord de Paris sur les changements climatiques à la fin du mois de septembre. Il a affirmé que 55 pays représentant 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre auront ratifié ce traité d'ici la fin de l'année en cours.

L’envoyé spécial a révélé que Washington a contribué à hauteur de 3 milliards de dollars au Fonds vert pour le climat sur les 100 milliards promis annuellement aux pays en voie de développement pour lutter contre les effets des changements climatiques.
GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages