A lire aussi

20-01-2020 09:42

Libye. Le Maroc exclu de la conférence de Berlin

Le Royaume du Maroc a exprimé, samedi, son profond étonnement quant à son exclusion de la…
Rejoignez nous sur :
Économie

La Bourse de Casablanca a terminé ses échanges sur une trajectoire haussière, mercredi. Son indice global, le Masi, en appréciation de 0,87%, franchit pour la première fois en 2016 la barre symbolique des 10.000 points.

Au terme de cette séance, caractérisée par un vacillement dans la seule zone verte, l’indice de toutes les valeurs cotées se hisse de 65,47 pour s’établir à 10.013,50 points, et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, se bonifie de 0,86% à 8.191,31 points.

Le trend est entériné par l’indice international FTSE CSE Morocco 15, indice compact comprenant les grandes capitalisations les plus liquides, qui frôle le seuil des 9.000 points avec une progression de 0,76%, au moment où le FTSE Morocco All-Liquid, en avancement de 0,52%, termine à 8.551,68 points.

Cette performance du Masi est attribuable à la bonne tenue de la majorité des valeurs cotées, notamment les blue-chips, à l’image du géant des télécoms, Itissalat Al-Maghrib (+0,64%), l’assureur Wafa (+5,28%) et le producteur privé d’électricité Taqa Morocco (+0,60%).

Le trend haussier s’étend aussi au secteur bancaire, avec une appréciation des titres Attijariwafa bank et BMCI de, respectivement, 1,10% et 5,75%, à l’instar des immobilières cotées et du secteur minier, consécutivement à l’ascension des valeurs Managem (+6%), SMI (+6%) et CMT (+1%).
Sur les 22 secteurs représentés à la cote casablancaise, seuls trois ont terminé dans le rouge.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages