A lire aussi

12-11-2019 09:39

12-11-2019

Télécharger le PDF Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Économie

Jusqu’au 1er février, les salariés de la Samir n’ont pas encore reçu leurs salaires du mois de janvier. Les vérifications effectuées chaque mois par la Douane retardent ce versement. Le mécanisme d'avis à tiers détenteur (ATD) imposé par la Douane sur les comptes de l’entreprise donne à celle-ci le droit de vérifier toutes les dépenses afin de donner son aval pour le versement des salaires.

Le mois dernier, des directeurs de l’entreprise avaient fait passer la facture annuelle de 12 MDH pour la location de leurs voitures de luxe en leasing parmi les charges à débloquer par la Douane, un chèque qui a fait grincer des dents.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages