Imprimer
Affichages : 2278

Les appels d’offres pour la répartition des contingents tarifaires préférentiels des blés dans le cadre de l’Accord de libre-échange conclu entre le Maroc et les États-Unis d’Amérique n’ont pas trouvé d’échos au sein des opérateurs. L’ONICL n’a reçu aucune offre pour son appel d’offres du 1er juillet. Selon les termes de cet appel d’offres, l’ONICL vise à importer des États-Unis 576.000 tonnes de blé tendre et 345.455 de blé dur, soit un million de tonnes de céréales.