Imprimer
Affichages : 1467

Les échanges commerciaux au titre des biens ont été marqués par une hausse du déficit commercial de 4,3% à 122,83 MMDH à fin juillet 2019 contre 117,76 une année auparavant, annonce l’Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de juillet. Cette aggravation s’explique par un accroissement des importations (+10,376 MMDH) plus important que celui des exportations (+5,310 MMDH), précise l’Office, relevant que le taux de couverture s’est établi à 57,8% au lieu de 58,1% un an auparavant. La hausse des importations de biens est imputable principalement à l’accroissement des importations de biens d’équipement (+6,09 MMDH), des produits finis de consommation (+3,15 MMDH) et des achats de demi produits (+2,99 MMDH). En revanche les importations des produits énergétiques, de produits bruts et de produits alimentaires ont accusé une baisse respectivement de 959 millions de dirhams (MDH), 570 MDH et 445 MDH.