Imprimer
Affichages : 1280

Plus de reconnaissance faciale jusqu’au mois de mars prochain. La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a décidé d’instaurer à partir du 2 septembre un moratoire de sept mois relatif à l’utilisation de la reconnaissance faciale. Durant cette période, aucune autorisation ne sera délivrée concernant cette technologie afin d’élaborer sur la base d’une consultation élargie des acteurs publics, privés et de représentants de la société civile et d’experts nationaux et internationaux, une délibération pertinente en la matière, souligne la CNDP. Enfin, des réflexions sont en cours, aux niveaux national et international, pour la mise en place de normes définissant un usage, respectant la vie privée des personnes physiques, de cette technologie.