Imprimer
Affichages : 849

Le département de l’Éducation nationale a annoncé la rupture des liaisons assurées par le transport scolaire au sein des zones rurales qui sont touchées par le mauvais temps. Une correspondance a été adressée aux directeurs des académies de tutelle afin qu’elles prennent des mesures préventives, d’autant plus que les cours peuvent être  affectés par la forte pluviométrie. Le ministère a demandé également un inventaire des établissements situés à proximité des fleuves et oueds, «pour la mise en place d’un programme de transfert des classes qui sont menacés»