Imprimer
Affichages : 997

C’est en octobre prochain que le bilan d’application de la loi sur le travail domestique devra être finalisé. Évidemment, ce sont les contrats établis entre les employeurs et les salariés domestiques qui accaparent l’attention pour pouvoir vérifier que les clauses convenues soient en parfaite harmonie avec les dispositions légales, ce qui est du ressort des inspecteurs du travail. Le premier bilan devra aussi mettre en valeur l’impact des dispositions légales visant à préserver la sécurité et la dignité des travailleurs domestiques.