Imprimer
Affichages : 981

La Commission nationale des étudiants en médecine au Maroc (CNEM) se dirige-t-elle vers la signature d’un accord avec le gouvernement mettant fin au boycott des cours au sein des facultés de médecine et de pharmacie ? Un vote a eu lieu dans la nuit du 26 août. Selon Hespress, le projet d’accord a été refusé par 52% des étudiants. Selon la même source, la CNEM a estimé que la faible représentation des étudiants (1.000 votants sur les 20.000 étudiants) est «problématique». Les membres de cette instance auraient pris la décision unilatéralement. Une méthode qui suscite l’ire des étudiants en médecine. À suivre.