Imprimer
Affichages : 562

Le parlement va-t-il rester en sommeil jusqu’à fin septembre ? En tout cas, le seul rendez-vous qui est inscrit, jusque-là, sur l’agenda des commissions de la chambre des représentants est prévu pour le 20 septembre. Pourtant, la période entre les deux sessions n’est pas synonyme de vacances parlementaires. Les commissions doivent continuer à travailler pour examiner les projets de loi et les propositions de loi et interpeller le gouvernement sur les dossiers prioritaires. L’expérience démontre que le parlement tourne toujours au ralenti après la clôture des sessions ordinaires.