Imprimer
Affichages : 673

La formation relative aux gestionnaires des aides à la navigation maritime se poursuit jusqu’au 2 mai au sein de l’Institut supérieur d’études maritimes (ISEM). Il s’agit de renforcer les capacités techniques du personnel chargé de la sécurité portuaire et de la signalisation au sein des ports ouverts à la navigation internationale, avec la participation de plusieurs représentants de pays africains, notamment le Congo, le Cameroun et le Togo.