Imprimer
Affichages : 575

Les données communiquées aux députés sur le secteur de la pêche indiquent que le taux de couverture des plans d’aménagement a atteint 75%. Cette couverture permet une protection plus ciblées des espèces les plus menacées par la pêche à outrance, de même qu’une convention a été signée avec les pêcheurs de la façade méditerranéenne pour les dédommager suite aux ravages engendrés par le passage du poisson «négro» à hauteur de 800.000 DH par bateau de pêche.