A lire aussi

25-03-2019 13:27

Cybersécurité. La sensibilisation des entreprises s’impose plus que jamais

Dans les entreprises, la cybersécurité prend une place de plus en plus importante. Fort de son…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

En réaction aux dernières condamnations de la Cour d’appel de Casablanca des détenus impliqués dans le mouvement social du Rif, le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, écarte toute accusation de condamnation politique. Sur le portail officiel du ministère, il indique qu’il est «naturel que l’opinion puisse interagir avec un tel événement, c’est quelque part une preuve de la vitalité d’une société. Mais il faut savoir que personne n’a été condamné pour des positions politiques ou des revendications sociales. Les manifestations que l’on appelle le Hirak ont enregistré des actes punissables par la loi». Il rappelle à ce titre que les condamnations sont «susceptibles d’appel».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages