A lire aussi

14-08-2018 12:35

Une étape phare dans le parachèvement de l'intégrité territoriale

La commémoration du 39e anniversaire de la récupération de la province d'Oued Eddahab constitue une…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

La Cour constitutionnelle, présidée par Saïd Ihrai, répond à la demande de Taoufik Bouâchrine et sa défense. La requête du journaliste poursuivi actuellement par la Cour d’appel de Casablanca visait à statuer sur la constitutionnalité ou non de l’article 265 du Code de procédure pénale. «La Cour constitutionnelle n’a pas pu étudier cette demande», répond cette instance dans son arrêt du 12 juin. Une décision motivée par «l’absence d’une loi organisation fixant les conditions et les procédures pour présenter cette requête».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages