Imprimer
Affichages : 3377

L’ANAM veut proposer de nouvelles modalités pour la fixation des prix des médicaments. «Il faut aller vers des négociations directes avec les fabricants pour certains médicaments et prévoir des ristournes pour les industriels», propose le DG par intérim de l’ANAM. En parallèle, l’ANAM insiste pour augmenter la part des génériques et appliquer de manière stricte les protocoles thérapeutiques. Pour rappel, la rubrique «médicament» consomme 32% des dépenses de l’AMO.