A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Dernière minute

La fameuse affaire autour des ventes des actionnaires dirigeants (famille Sefrioui) de Med Paper sans en informer le marché a bel et bien été dénouée. Si le CDVM (actuel AMMC) n’avait rien communiqué à l’issue de son enquête, le rapport de 2015 de l’institution révèle que des sanctions ont été prononcées. Ainsi, les actionnaires ont été dans l'obligation de s’acquitter d’un total de 800.000 DH, soit 200.000 DH pour chaque retard de déclaration de franchissement de seuil.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO