A lire aussi

15-07-2019 09:25

MRE. Le Guichet unique mobile a fait escale en Belgique

C’était l’occasion pour le ministère de tutelle et ses partenaires d’interagir avec les membres de…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

Le département de la Santé et Sanofi-Aventis-Maroc ont signé une convention-cadre de partenariat d’une durée de 3 ans sur les maladies rares. Il s’agit de la mise en place d’un registre national des maladies rares dès 2020, des actions de sensibilisation des professionnels et la création de centres de référence pour la prise en charge des patients. Le partenaire du ministère s’est pour sa part engagé à contribuer à la mise en place de centres de référence et assurer la formation continue de près de 450 médecins généralistes et spécialistes.

Attijariwafa bank (AWB) s’est autoproclamé leader dans l’opération d’offre publique de vente (OPV) des actions Maroc Telecom détenues par l’État sur le marché boursier. Le groupe bancaire a mobilisé plus de 10 MMDH de souscriptions auprès de ses clients, toutes tranches confondues, soit plus de 30 % du total souscrit. Pour la tranche I réservée aux salariés de Maroc Telecom, ce sont 2 DH sur 3 DH qui ont été souscrits auprès de la banque. Pour la tranche II dédiée aux personnes physiques et morales, 50% des souscriptions ce sont faites à travers Attijariwafa bank. À noter que le groupe bancaire a fait partie de conseillers de l’État marocain à travers sa filiale Attijari Finances Corp. Elle a aussi agi en tant que co-chef de file du syndicat de placement à travers sa fi liale Attijari Intermédiation.

Prévue en octobre 2019, l’ouverture de l’hôtel Hyatt Regency, d’une capacité de 205 chambres a été reportée jusqu’à décembre. C’est la société d’investissement touristique Madaëf, filiale du groupe CDG, qui s’occupe d’ériger cet hôtel 5* sous l’enseigne précitée. Pour l’hôtel, Riu Tikida Argan Bay, sa date d’ouverture est maintenue à septembre 2019. Il est réalisé en partenariat avec RIU, filiale du Groupe TUI, et l’entreprise Tikida avec une capacité de 504 chambres, soit 1.500 lits.

Sale temps pour le service de renseignement espagnol. Une nouvelle révélation choc sur l’imam marocain de Ripoll, Abdelbaki Es Satty, considéré comme le cerveau des attentats de Barcelone en 2017, sème le doute sur l’efficacité de cette institution. Selon le journal espagnol El Periodico, l’imam était une recrue du Centre national de renseignement (CNI), le service d’espionnage et de contre-espionnage espagnol. D’après des documents consultés par ce journal catalan, Es Satty était en contact avec un agent du CNI espagnol, deux mois avant les attentats. La date coïncide aussi avec la période de préparation de l’acte terroriste. L’agent et sa recrue communiquait à travers un seul compte Gmail, où l’agent laissait des mails à son interlocuteur sous forme de brouillon. La méthode appelé «la boite morte», inventée par Ben Laden, a la réputation d’être difficile à dépister puisque aucun document n’est envoyé via le réseau.

Le transport aérien de passagers a enregistré un record historique au Maroc en juin dernier, avec une progression de 26,54% par rapport à la même période de 2018. Selon les chiffres publiés par l’Office national des aéroports (ONDA), ce sont au total 2.093.323 voyageurs qui ont transité par les aéroports du royaume au cours de ce mois, soit 439.000 passagers supplémentaires. L’évolution a pratiquement concerné tous les aéroports qui ont enregistré des taux à deux chiffres : Tanger (38,57%), Marrakech Menara (36,23%), Nador (29,82%) et Fès Saiss (25,24%) et Casablanca (22,82%) avec un record de 877.655 passagers accueillis dont un pic de 38.776 passagers observé le samedi 30 juin. A noter qu’au cours du même mois, le trafic domestique a connu une forte croissance de 52,97%, idem pour le trafic international qui a augmenté de 23,71% avec une hausse qui a concerné la majeure partie des marchés émetteurs.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO