A lire aussi

22-10-2019 16:39

Affaire Choubani-Chbaatou : De nouveaux éléments

Habib Choubani, président du Conseil de la Région Draa-Tafilalet, a révélé de nouveaux éléments…
Rejoignez nous sur :
Culture

 

La pièce italienne "Illusion" a remporté le Grand Prix de la 31ème édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC) qui s'est clôturée dimanche soir, avec le sacre aussi de la Marocaine Sanae Chatoui pour le meilleur rôle féminin.

Interprétée par la troupe de "Académia Teatrale di Roma Sofia Amendolea" et mise en scène par Fabio Omodei, cette œuvre de 55 minutes raconte l'histoire d'un homme conduisant un petit bateau pour une excursion au lac avec sa partenaire qui, dans ces circonstances, décide de communiquer quelque chose de très important.

Soudain, ils se retrouvèrent catapultés dans un monde surréaliste. Conte de fées d'ombres, de corps et de chorégraphies, cette œuvre est un mélange de lumière et d'éléments oniriques qui racontent l'histoire de la mort.

Dans les prix individuels, Sanae Chatoui de la troupe de la Faculté des sciences de Ben M'sik a été désignée meilleure actrice pour son rôle dans la pièce "1.1", tandis que l'Ivoirien Kouakou Philip Arnaud, qui a campé le personnage central de la pièce "Le scénario", s'est vu décerner le prix de meilleur acteur .

La pièce marocaine "Terre inconnue" (The unknown land), interprétée par "Teatro Sotto Voce" de la FSJES de Fès et réalisée par Réda Tsouli, a enlevé le prix de la meilleure mise en scène, le prix du jury revenant à une autre oeuvre marocaine "Voyage", jouée par la troupe Licence Professionnelle métiers de théâtre et drama (Faculté des lettres de Ben M'sok) et mise en scène par Achik Abdelfattah.

Le jury a également attribué des prix d'encouragement aux troupes ayant interprété les pièces "1.1", "Cloudy" (Ukraine), "Remember 100th" (Corée du sud) et "la légende du serpent blanc" (Chine).

"La majorité des troupes ayant participé au FITUC 2019 ont réussi à mettre en avant la qualité de leurs performances artistiques", a relevé le Marocain Abdelqader Sabil, membre du jury de ce festival aux côtés d'Isabel Christina Flores (Mexique), Chyrim Choi (Corée du sud) et d'Abdoulaye Diallo (Guinée).

Il a, toutefois, relevé que certaines pièces théâtrales ont un long chemin à parcourir pour atteindre le niveau requis pour participer à des manifestations internationales comme le FITUC.

Lors de la cérémonie de clôture, le président du FITUC, Abdelkader Gonegai, a fait savoir que cette édition s'est distinguée par un programme riche de formations, rencontres et échanges entre des acteurs, réalisateurs et professeurs et plus de 250 étudiants marocains et étrangers.

Il a, parallèlement, souligné que le comité d'organisation de cet événement culturel d'envergure a entamé les préparatifs du FITUC 2020, prévu sous le thème du "Rêve" et qui accueillera la Guinée comme invitée d'honneur.

 

Le 31ème FITUC (2/7 juillet), organisé sous le thème "Théâtre et Changement" a connu la participation de la France, invitée d'honneur, l'Allemagne, l'Italie, l'Ukraine, les Etats-Unis d'Amérique, le Mexique, la Chine, la Corée du sud, la Côte d'ivoire et le Maroc.

Tout au long de la semaine, les activités de ce festival se sont déroulées dans divers espaces, notamment le Complexe Moulay Rachid, la FLSH Ben M'Sik, le Complexe Sidi Belyout, le Complexe culturel Touria Sekkat et l'Institut Français – Casablanca.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages