A lire aussi

10-12-2018 16:56

Kénitra: Inauguration de classes d'enseignement préscolaire

Un modèle de classes d'enseignement préscolaire a été inauguré, ce lundi, au niveau de l'école…
Rejoignez nous sur :
Culture
 
Zakya Daoud a présenté, jeudi soir à Rabat, son dernier roman "Les Aït Chéris", paru aux éditions Sirocco et qui raconte les histoires de plusieurs couples franco-marocains dont les destins nourrissent les "espoirs de la mixité" lors de quinze années "cruciales" dans la construction du Maroc.

En marge de cette présentation, Zakya a expliqué que ce livre, sorti en janvier dernier, raconte l'histoire de couples mixtes au lendemain de l'indépendance, relevant que le roman fait ressortir différentes facettes de couples franco-marocains, qui tantôt s'engagent, tantôt ne s'engagent pas, ainsi que leur rapport à la politique qui varie entre désintérêt et implication.

Les faits narrés dans le roman retracent le vécu de personnes "que j'ai côtoyées durant les années post-indépendance", a-t-elle indiqué, précisant que "ce retour en arrière n’a pas été facile".

Ce retour en arrière était, toutefois, nécessaire puisqu'il s'agit d'une période fondatrice où "tout ce qui fait le Maroc actuel s'est décidé" tant au niveau de la politique d'enseignement, de la politique économique que de la politique politicienne.

Les 230 pages du roman racontent notamment l'histoire de Marie et Hocine, un couple, qui après s'être rencontré à l'université en France, décide de s'installer au Maroc où Marie commence à vivre "dans la légèreté des choses", entourée d'autres "Aït Chéris" ou couples mixtes.

Des hommes comme Hocine, nationaliste, militent pour des transformations sociales, économiques et politiques, "tandis que d'autres choisissent l'attente, la compromission, voire la trahison de leurs idéaux", lit-on dans la couverture du livre qui nous décrit des "visions de l'avenir qui s'affrontent".

Zakya Daoud, qui se définit toujours comme journaliste en dépit de son abondante production littéraire, est l'auteure d'un florilège d'ouvrages dont notamment "La Marginalité au Maghreb" (1993), "Marocains des deux rives" (1997), "Gibraltar croisée de mondes" (2002), "Zaynab, reine de Marrakech" (2004) et "Les Petits enfants de Zaynab" (2008).
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages