A lire aussi

09-12-2019 21:04

La Corée du Nord raille le «bluff» diplomatique du «vieillard» Trump

Résultat de recherche d'images pour "kim jun leseco"
La Corée du Nord s'en est prise lundi au «bluff» diplomatique du président américain Donald Trump,…
Rejoignez nous sur :
Culture

Le Festival international de cinéma d’animation de Meknès aura lieu du 16 au 21 mars. La manifestation est organisée par la Fondation Aïcha en partenariat avec l’Institut français de Meknès qui en assure la direction artistique.

Après le succès  des éditions précédentes, le Festival international de cinéma d’animation de Meknès (FICAM) revient cette année avec une sélection variée, riche et festive de films d’animation, dénichés dans les trésors cachés du patrimoine et de la création contemporaine. À travers le FICAM, la Fondation Aïcha poursuit son accompagnement des passionnés de cinéma d’animation et offre une merveilleuse occasion de faire rayonner l'animation dans toute sa diversité au cœur de la cité ismaïlienne Meknès.

Ce festival vise aussi à promouvoir des films et des artistes du monde entier auprès d'un public passionné et curieux en nourrissant de grandes ambitions pour l'animation en tant que forme d'art cinématographique. Le FICAM est ainsi le porte-parole des réalisateurs qui repoussent leurs limites dans l’exploitation de l’art de l’animation. Le tout en laissant une place à la jeunesse créative avec la compétition Courts Complet. Le 12 janvier a d’ailleurs marqué la fin du délai de candidature pour la participation aux Courts Compét’ des meilleurs courts-métrages d’animation internationale. «Le nombre sans cesse grandissant de candidats à cette compétition révèle l’importance du FICAM au niveau international et sa place prépondérante dans l’univers du cinéma d’animation. Ainsi, cette année, le FICAM a reçu plus de 200 candidatures en provenance de plus de 24 pays. Le festival vient donc de dévoiler les noms des membres du jury de présélection de l’édition Courts Compét’ 2018. Il s’agit de Ghita Zine, journaliste marocaine et présidente de l’Association des rencontres méditerranéennes du cinéma et des droits de l’homme (ARMCDH), Olesya Shchukina, artiste russe en illustration et cinéma d’animation et lauréate de l'école La Poudrière en France, qui vit et travaille à Paris et enfin, Marie-Pauline Mollaret, journaliste et critique de films qui fait notamment partie du Comité de sélection des courts métrages pour la Semaine de la critique à Cannes. Plus d’information sur la programmation et les invités de cette édition prochainement.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages