A lire aussi

21-01-2018 09:58

La Justice prolonge la vie de la SAMIR de 3 mois

Le tribunal de commerce de Casablanca a décidé de prolonger la durée de l’activité de LA SAMIR et…
Rejoignez nous sur :
Culture

Le Boultek, centre de musiques actuelles, célèbre le nouvel an amazigh en musique ce vendredi 12 janvier à 20h00, à la salle 36. Un cocktail d’artistes sublimé par la voix profonde de la grande Hadda Ouâkki.

Le nouvel an amazigh, ça se fête en beauté ! C’est ce que se propose de faire le Boultek de Casablanca ce vendredi 12 janvier. Au programme de la soirée, un Dj set afro-ethnic de MR ID, suivi d’un concert découverte avec le duo de la chanson amazighe Amawas et Artuf, avant de finir, en beauté, sur les chants du Moyen Atlas avec la diva Hadda Ouâkki. Tenues traditionnelles, repas id yennayer et thé à volonté sur place pour une soirée traditionnellement alternative. En tête d’affiche, la grande Hadda Ouâkki promet de faire le show. Cette grande dame de la chanson du Moyen Atlas et figure emblématique de l’art de l’aita porte haut les couleurs de la chanson amazighe depuis la fin des années 60.

À la voix puissante et rugueuse, elle s’inscrit, par ses textes, dans cette tradition musicale qui mêle quotidien et poésie. Native de Zaouit d'Ait Ishaq dans la région de Khénifra, Hadda Ouâkki fait ses débuts en compagnie du maître Bennaceur Oukhouya et restera, longtemps, l’une des rares chanteuses amazighes à dépasser les frontières de sa région pour s’imposer dans son pays et à l’étranger. Hadda Ouâkki sera accompagnée par le chanteur Abdellah Zahraoui. La première partie de la soirée sera assurée par le talent de Mr ID. DJ casablancais bercé par le rap américain, le jazz et le funk, Abderrahman Hafid Aka, Mr ID, décide très vite d’intégrer les patrimoines marocain et africain à son identité musicale. Sa touche ainsi trouvée et ses études terminées (d’abord une licence en économie et gestion puis un BTS en audiovisuel), Mr ID sillonne les plus grands clubs du Maroc, avant de signer avec plusieurs labels internationaux à l’instar d’Offering Recroding, en Belgique, Kingdom Kome Kut, au Royaume-Uni, ou encore Latin Lovers Records, aux Pays-Bas. Une soirée à ne pas rater... 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages