A lire aussi

14-01-2019 15:18

Quand l’OPM donne le la au Maghreb !

L’Orchestre philharmonique du Maroc propose une série de concerts baptisés «Le Maghreb donne le la»…
Rejoignez nous sur :
Culture
Belkahia a toujours cru que la perception de la modernité passe impérativement par l'assimilation des valeurs anciennes, d'où son recours à des matières traditionnelles dans ses œuvres artistiques./DR

La Fondation Farid Belkahia a inauguré, vendredi soir à Marrakech, le Musée Farid Belkahia. Ce dernier retrace les différentes périodes et influences artistiques des œuvres du défunt artiste.

Le musée offre en effet un large aperçu des multiples expressions artistiques et la variété des supports et matériaux utilisés durant la carrière de cet artiste contemporain. Son ouverture est la concrétisation de la volonté de la volonté de Belkahia de partager son legs artistique avec les générations à venir.

A l’occasion de l’ouverture du musée, la présidente de la Fondation Farid Belkahia, Rajae Benchemsi, s'est dite émue de voir le rêve du défunt se concrétiser à travers cette exposition regroupant ses œuvres qui ont su marquer l'art moderne et contemporain.

Et d'ajouter que le regretté avait toujours cru que la perception de la modernité passe impérativement par l'assimilation des valeurs anciennes, d'où son recours à des matières traditionnelles dans ses œuvres artistiques.

Né à Marrakech en 1934, feu Farid Belkahia, est le pionnier de l'art contemporain et moderne du Maroc. Très tôt, il s’est engagé comme ambassadeur de la continuité artistique du Maroc, en faisant du rapport entre la tradition et la modernité son axe de pensée.

Créée en mars 2015, la Fondation Belkahia, est constituée d'historiens, chercheurs et commissaires d'expositions. Elle prévoit d'attribuer des prix annuels d'excellence, des bourses d'études, de recherches ou d'appui aux travaux des jeunes créateurs ainsi que l'organisation d'expositions nationales et internationales et la réalisation de publications, catalogues et films documentaires pour assurer la pérennité de l'oeuvre de Farid Belkahia.

Enquete Exclusive LesInspirationsEco

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages